Le conseil de l’assistant des Nets a peut-être aidé Brooklyn à voler la victoire

WASHINGTON – Le meilleur jeu défensif des Nets mercredi soir n’est pas venu sur le terrain, mais sur le banc – d’un entraîneur.

Au quatrième quart de la victoire 119-118 des Nets sur les Wizards, l’assistant David Vanterpool a provoqué un revirement en tendant la main vers le terrain et en déviant une passe de l’ancien Net Spencer Dinwiddie.

Avec 5:42 à faire au quatrième quart et les Nets menant 109-103, Dinwiddie passait à Kyle Kuzma dans le coin gauche devant le banc des visiteurs. Vanterpool a tendu le bras et a semblé frapper la balle et dévier la passe.

Les officiels l’ont raté et Kessler Edwards a récupéré le ballon pour un vol sur un jeu qui aurait probablement dû être un côté de Washington et peut-être un technique.

On pouvait voir Kuzma pointer vers Vanterpool, et finalement il a pris une faute pour pouvoir crier sur l’arbitre. Cela n’a pas aidé.

Ben Taylor, chef d’équipe des officiels du jeu, s’est vu demander par un journaliste de la piscine s’il y aurait eu un moyen d’examiner la déviation – ce que Taylor a admis n’avoir été vu par aucun des officiels.

L’entraîneur adjoint des Nets, David Vanterpool, a provoqué un revirement en tendant la main vers le terrain et en déviant une passe de Spencer Dinwiddie au quatrième quart de la victoire 119-118 des Nets contre les Wizards.
Capture d’écran NBCS Wizards/Twitter

“Non”, a déclaré Taylor, “il n’y avait pas de mécanisme en place pour cela.”

L’entraîneur par intérim des Wizards, Joseph Blair, a été vexé lorsqu’on lui a demandé si Vanterpool aurait pu toucher le ballon et quelle a été sa réaction face à l’absence d’appel.

« Vous m’avez demandé s’il y avait touché. Il n’y a pas de possibilité : il l’a fait », a déclaré Blair. “Ma réaction a été une totale incrédulité. Je n’ai jamais vu depuis très longtemps dans le basket quelque chose comme ça que les arbitres n’ont pas vu.”


Les centres LaMarcus Aldridge et Day’Ron Sharpe ont cumulé 41 points (16 en 21 au tir, 9 en 9 depuis la ligne des lancers francs), 12 rebonds, cinq passes décisives, trois contres et aucun revirement en 48 minutes. Aldridge avait un sommet de la saison de 27 points.


Joe Harris (chirurgie de la cheville), DeAndre ‘Bembry (spasmes du dos) et Paul Millsap (raisons personnelles) étaient tous absents. Bembry avait été discutable avant d’être égratigné.

“[He] avait bon espoir de jouer et cela semble juste un peu laborieux à cause de cela ou retenu par cela. Ce pourrait être une sage décision juste pour s’assurer que vous essayez de passer au travers avec quelques jours de plus », a déclaré l’entraîneur Steve Nash, qui n’a pas fait d’engagement à propos de Bembry jouant vendredi à San Antonio.

« C’est au jour le jour. J’espère donc que nous serons dans la même position et que nous nous réveillerons vendredi, le match des Spurs disant espérer jouer, et j’espère qu’à ce moment-là, il dira “Ouais, je suis prêt”.… Mais sinon, ce sera encore le prochain jeu. Mais ce n’est pas comme s’il avait besoin d’une semaine de congé.

Nash a déclaré que Millsap pourrait ne pas rejoindre les Nets lors de leur voyage actuel. Le grand homme vétéran a raté huit matchs consécutifs avant de faire une apparition le 13 janvier. Il a été absent pour des raisons personnelles lors des trois matchs depuis. … Harris a commencé un tournage très léger, mais n’est toujours pas proche d’un travail à haute intensité.

Les Nets se sont améliorés à 16-5 sur la route. … Le match des Nets du 10 février à Washington a été déplacé à 19h30 et sera télévisé par TNT.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT