nouvelles (1)

Newsletter

Le chanteur country Luke Bell est décédé d’une surdose accidentelle de fentanyl, selon un médecin légiste

Le chanteur country Luke Bell est décédé des suites d’une surdose accidentelle de fentanyl, selon un rapport publié lundi par le bureau du médecin légiste du comté de Pima.

Le “Où es-tu allé?” Le chanteur a été retrouvé mort par un passant dans une zone ombragée d’un parking à Tucson, en Arizona, le 26 août, selon des responsables. Des accessoires de consommation de drogue ont également été retrouvés sur les lieux. Il avait 32 ans.

“Compte tenu des circonstances connues entourant ce décès, des antécédents médicaux disponibles et de l’examen de la dépouille, la cause du décès est attribuée à une intoxication au fentanyl”, indique le rapport du médecin légiste.

“La manière de mourir est un accident.”

L’enquête sur la mort de Bell est en cours, selon le département de police de Tucson.

Bell, originaire de Cody, dans le Wyoming, avait travaillé dans un ranch et avait passé «quelques années à l’université» à Laramie avant de poursuivre sa carrière musicale, selon un Spotify bio.

Il a sorti un premier album éponyme en 2012 et a décrit son son comme “un peu honky tonk et un peu texan, avec des touches saines de Bakersfield et de Nashville vintage”, selon la bio.

Après avoir sorti son deuxième album, “Don’t Mind If I Do”, en 2014, il a ouvert pour des artistes comme Willie Nelson, Dwight Yoakam et Hank Williams Jr.

Bell a sorti son dernier single, “Jealous Guy”, en 2021.

Liz Calvario, AUJOURD’HUI contribué.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT