Le Brésil refuse à Total une licence d'exploration dans la bouche de l'Amazonie

Après avoir bloqué le projet, le Brésil a décidé de refuser vendredi 7 décembre au groupe pétrolier français Total l'autorisation de forer dans cinq zones de l'embouchure de l'Amazone. Lire aussi Brésil: blocage de son projet pétrolier à l'embouchure de l'Amazone "Le permis environnemental pour l'activité de forage maritime dans les blocs FZA-M-57, 86, 88, 125 et 127 de Foz de Amazonas a été refusé vendredi parce que d’un ensemble de problèmes techniques identifiés au cours du processus d’obtention de la licence ", a annoncé dans un communiqué l’agence de réglementation environnementale brésilienne Ibama (Instituto Brasileiro do Meio ambiente e back recursos naturais renováveis). Trop d '"incertitudes" dans le plan de Total Le refus de cette licence avait été demandé en avril dernier par le bureau du procureur du Brésil et par des organisations de défense de l'environnement. En 2013, Total s’était associé au britannique BP et au Brésilien Petrobras pour acquérir des blocs d’exploration dans l’embouchure de l’Amazonie et attendait le feu vert des autorités brésiliennes pour commencer les travaux d’exploration. Dans sa déclaration, Ibama a déclaré avoir détecté "des incertitudes significatives" dans le plan présenté par Total pour les éventuelles urgences. L'agence brésilienne mentionne "la possibilité d'une fuite d'huile pouvant affecter les récifs coralliens présents dans la région et, par extension, la biodiversité marine". L'agence ajoute qu'elle a donné à Total E & P do Brasil, la branche brésilienne du groupe, toutes les "possibilités" permettant de "résoudre et de clarifier les problèmes techniques" identifiés. Elle a informé vendredi Total de sa décision. Réagir ou voir tous les commentaires

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.