Home » LCYC donne l’opportunité à de jeunes comédiens de monter sur scène | Nouvelles Soleil

LCYC donne l’opportunité à de jeunes comédiens de monter sur scène | Nouvelles Soleil

by Nouvelles

LAGRANGE – Pendant cinq jours consécutifs, un groupe d’élèves du collège et du lycée a passé une bonne partie de sa journée à lire des scripts, à se renseigner sur le développement des personnages et à exécuter des lignes. Ce n’est qu’une autre semaine du camp de théâtre parrainé par LCYC.

Le camp d’été annuel gratuit d’une semaine, parrainé par LCYC, une organisation de développement de la jeunesse créée et gérée localement, s’est terminé vendredi, culminant avec une représentation de la production de cette année, “The Gemstone Escapade”, une pièce originale écrite et mise en scène par Angola Theatre Arts instructeur, Lou Ann Homan. Homan est instructeur à l’Université de Trine ainsi qu’un conteur national.

Cette année, 11 étudiants de la région ont répondu à l’appel du casting et ont rejoint Homan pour le camp de théâtre de cette année.

Parmi ceux-ci, Emaline Sherman de LaGrange a déclaré que ses parents l’avaient encouragée à participer au camp d’été du LCYC.

« Mes parents pensaient que ce serait une bonne idée parce que j’aime jouer la comédie », alors que le camp commençait à peine vendredi matin. Sherman a dit qu’elle aime regarder des vidéos puis reconstituer ce qu’elle vient de regarder. Elle a ajouté qu’elle avait apprécié le camp parce qu’il n’y avait pas beaucoup d’opportunités pour les collégiens et les collégiens comme elle de mettre en pratique leurs talents d’acteur.

“Cela signifie vraiment beaucoup pour moi, honnêtement”, a expliqué Sherman. “C’était amusant parce que depuis que nous sommes plus jeunes, nous n’avons pas beaucoup d’autres occasions de jouer.”

Ce sentiment a rapidement été repris par la campeuse Elliana Klopfenstein, une élève de huitième année scolarisée à domicile.

“J’aime vraiment ça”, a-t-elle expliqué. “Je suis ici parce que j’aime jouer, j’aime être dramatique, j’aime exprimer mes sentiments, surtout à travers un autre personnage, et nous n’avons pas beaucoup d’occasions de le faire.”

Maintenant dans sa sixième année, Homan a déclaré que son approche du camp de théâtre avait changé au fil des ans. Au début, elle a pensé à un camp comme un moyen d’enseigner la mise en scène.

“Au début, j’ai pensé à cela comme un moyen d’apprendre la technique, comme ils enseignent aux enfants dans un camp de football”, a déclaré Homan. “Là-bas, ils enseignent aux enfants les techniques du football, mais ils n’organisent pas de tournoi de football.”

Mais au moment où ce premier camp a commencé à se terminer, Homan a déclaré qu’elle s’était rendu compte que ses campeurs étaient déçus de ne pas avoir pu réaliser une véritable production devant un public. Cela a changé l’approche de Homan au camp de théâtre.

Homan a enseigné d’autres cours de théâtre pour de jeunes acteurs et a commencé à apporter le matériel qu’elle a créé pour ces cours au camp de théâtre.

Malheureusement, a-t-elle dit, personne n’a pris la peine d’écrire du matériel de scène pour les acteurs du secondaire, alors elle a créé le sien.

Homan a déclaré qu’elle avait écrit une série de courts métrages « Qui l’a fait ? » des pièces qui donnent aux jeunes acteurs la chance de jouer des personnages adultes. La production de cette année est « The Gemstone Escapade », un mystère en quatre actes. L’histoire se déroule à bord d’un train voyageant de Rome à Paris. En chemin, une pierre précieuse, un cadeau de Napoléon, disparaît, et c’est au public de comprendre à quel point « qui l’a fait ».

Les membres de la distribution, en plus de Klopfenstein et Sherman, incluent Jillian Hochestetler, Brianna Homan, Abigail Hochestetler, Holly Homan, Madelyne Bolton, Elly Wahll, Anna Pettit, Jeremiah Combs et Jazzlyn Whited.

Les acteurs ont joué une représentation vendredi soir sur la scène de Lakeland Jr./Sr. Lycée. Homan a déclaré que les camps comme celui-ci jouent un rôle important dans la communauté.

« C’est vraiment important. Regardez ces enfants. Ils ne manquent pas l’entraînement, ils ne sont jamais en retard. Ils travaillent dur, ils travaillent très dur », a-t-elle expliqué. « Ces enfants, ils ont tous un penchant pour le théâtre. Cela les aide à trouver leur feu et leur magie.

.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.