nouvelles (1)

Newsletter

L’Autorité palestinienne arrête le chef du Hamas recherché par Israël, les émeutes cessent

Chargement en cours…

Des émeutes ont éclaté à Naplouse après l’arrestation d’un haut dirigeant du Hamas par l’Autorité palestinienne. Photos/REUTERS

Naplouse – L’Autorité Palestinienne (AP) a arrêté le chef du Hamas Musab Shtayyeh, recherché depuis longtemps par les forces d’occupation israéliennes.

Des sources palestiniennes ont indiqué que le Service de sécurité préventive de l’Autorité palestinienne à Naplouse a arrêté Shtayyeh ainsi que deux autres personnes qui l’accompagnaient.

Cette arrestation a déclenché un tollé public à Naplouse, qui a conduit à des affrontements et des fusillades.

A lire aussi : La République de Lougansk et Donetsk Donbas publient la date du référendum pour rejoindre la Russie

Des jeunes ont bloqué les routes avec des pneus en caoutchouc et des hommes armés ont ouvert le feu en l’air en signe de protestation.

Shtayyeh a déjà été arrêté trois fois et a passé quatre ans dans les prisons israéliennes.

Les forces israéliennes l’ont inscrit parmi les personnes recherchées depuis juin 2021. Les soldats israéliens ont fait plusieurs descentes dans sa maison familiale dans la ville de Salem, à l’est de Naplouse, pour tenter de l’arrêter.

A lire aussi : Erdoan : Poutine veut mettre fin immédiatement au conflit en Ukraine, c’est un gros problème !

À ce jour, toutes les tentatives d’Israël ont échoué. Shtayyeh a également survécu à plusieurs tentatives d’assassinat, notamment lorsqu’un groupe de combattants de la résistance a été assiégé dans le quartier de Yasmina de la vieille ville de Naplouse le 24 juillet où Muhammad Al-Azizi et Abd Al-Rahman Sobh ont été martyrisés.

Les combattants du Hamas dans la bande de Gaza et les groupes de résistance en Cisjordanie ont condamné l’arrestation de deux fugitifs, Musab Shtayyeh et Ameed Tabila, dans la ville de Naplouse.

Exigeant leur libération immédiate, le Hamas a déclaré que les arrestations étaient une nouvelle tache sur les mains de l’Autorité palestinienne et sur son bilan de coordination de la sécurité.

“Alors que l’ennemi continue de commettre des meurtres, des arrestations, la judaïsation (judaïsation) et des colonies, l’AP l’aligne sur la poursuite de la coordination de la sécurité, la répression de notre peuple et la poursuite et l’arrestation des combattants de la résistance, dans un comportement en dehors de toutes nos normes nationales, ” dit le communiqué.

(elle)

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT