L’Australie subit le jour le plus meurtrier de la pandémie

MELBOURNE, AUSTRALIE – L’Australie a subi son jour le plus meurtrier du coronavirus depuis le début de la pandémie, les autorités ayant signalé 10 décès dimanche et une augmentation des nouvelles infections malgré un effort de verrouillage intensif.

Le nombre de morts par COVID-19 dans le pays est passé à 155 et l’État du sud-est de Victoria a signalé plus de 450 nouvelles infections au cours des dernières 24 heures.

Le premier ministre de Victoria clairement inquiet, Daniel Andrews, a déclaré que 10 personnes âgées de 40 à 80 ans étaient décédées, dont sept décès étaient liés à des épidémies dans des établissements de soins pour personnes âgées.

C’est la pire perte de vie due au virus en Australie depuis la première apparition de la maladie, selon un décompte établi par l’AFP.

L’Australie a évité les pires ravages de la pandémie jusqu’à présent, enregistrant seulement 14 000 cas au total – moins que de nombreux pays les plus durement touchés en une journée.

Mais une deuxième vague d’infections teste la réponse très appréciée du pays à la contagion.

Le nombre de nouveaux cas est resté obstinément élevé ces derniers jours, malgré que cinq millions de personnes dans l’agglomération de Melbourne aient passé les deux dernières semaines en lock-out.

Les masques sont obligatoires dans la ville et Victoria est pratiquement isolée du reste du pays.

La police et l’armée gardent les frontières des États et visitent les maisons pour appliquer les ordonnances de quarantaine.

Pourtant, 459 nouveaux cas ont été signalés à Victoria dimanche – contre 357 samedi. Une douzaine d’autres ont été enregistrées dans d’autres parties de l’Australie.

“Ces choses changent rapidement, mais nous devons dire que ces chiffres sont bien trop élevés”, a déclaré Andrews.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.