Home » L’Australie rouvre la “ bulle du voyage ” en Nouvelle-Zélande après l’absence de nouveau cas de COVID-19

L’Australie rouvre la “ bulle du voyage ” en Nouvelle-Zélande après l’absence de nouveau cas de COVID-19

by Nouvelles

SYDNEY (Reuters) – L’Australie a rouvert dimanche sa «bulle de voyage» avec la Nouvelle-Zélande après que le pays voisin n’ait signalé aucun nouveau cas de COVID-19 acquis localement, mais a ajouté de nouvelles mesures de dépistage car il s’agissait de sa plus longue période sans infection depuis le début de l’épidémie.

PHOTO DE FICHIER: Un travailleur médical prélève un membre du public au centre de dépistage de la maladie à coronavirus au volant de Bondi Beach (COVID-19) alors que la ville subit une épidémie à Sydney, en Australie, le 21 décembre 2020. REUTERS / Loren Elliott / File Photo

La décision marque la reprise des seules arrivées internationales en Australie qui ne nécessitent pas 14 jours de quarantaine hôtelière.

L’Australie avait suspendu les exemptions de quarantaine pour les arrivées trans-tasmaniennes six jours plus tôt après que la Nouvelle-Zélande eut signalé son premier nouveau cas depuis des mois.

Les arrivées en provenance de Nouvelle-Zélande «sont maintenant considérées comme présentant un risque suffisamment faible, étant donné la forte réponse de la Nouvelle-Zélande en matière de santé publique au COVID-19», a déclaré le médecin-chef australien par intérim Michael Kidd aux journalistes.

Cependant, l’Australie exigerait le dépistage des voyageurs en provenance de Nouvelle-Zélande avant et après les vols pendant les 10 prochains jours, a ajouté Kidd, «étant donné qu’il existe encore un faible risque de détection d’autres cas associés et avec une grande prudence».

La reprise est intervenue alors que l’Australie marquait deux semaines sans cas de virus acquis localement, qui a infecté 29000 personnes dans le pays et en a tué 909.

L’Australie, qui a fermé ses frontières à tous les pays sauf la Nouvelle-Zélande depuis mars 2020, prévoit désormais un programme de vaccination à partir de fin février.

Dimanche, le ministre de la Santé, Greg Hunt, a déclaré que le gouvernement inviterait cette semaine environ 5800 pharmacies communautaires du pays à demander un programme financé par le gouvernement fédéral pour les payer pour administrer les vaccins, ainsi que les médecins et les agents de santé des hôpitaux.

«Cela signifie plus de points de présence pour les Australiens en ce qui concerne les endroits où ils peuvent recevoir leur vaccin COVID-19», a déclaré Hunt.

«C’est un médicament potentiellement vital. Les médicaments peuvent fonctionner avec différents degrés d’efficacité, mais dans l’ensemble, cela peut améliorer des vies, prolonger des vies ou sauver des vies. “

Le gouvernement prévoit de commencer à vacciner les groupes prioritaires comme les Australiens âgés et autochtones avec un vaccin développé par Pfizer Inc et BioNTech SE à partir de la fin février.

Le plan comprend également un vaccin développé par AstraZeneca Plc, bien que ce produit n’ait pas encore été approuvé par la Therapeutic Goods Administration d’Australie. Les pharmaciens impliqués dans le programme recevraient une formation pour administrer le vaccin AstraZeneca, les premiers vaccins étant prévus en mai, a déclaré Hunt.

Reportage de Byron Kaye; Montage par William Mallard et Sam Holmes

.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.