Laurence Ferrari, cible de critiques après son affrontement avec Julien Odoul: son mari Renaud Capuçon la défend

Lundi 14 octobre, Laurence Ferrari et Julien Odoul sont violemment écharpés. Cible de nombreuses critiques, le journaliste pouvant compter sur le soutien de son mari.

Violence passe d'armes sur le plateau de C8. Lundi 14 octobre, Laurence Ferrari s'est écharpée avec Julien Odoul, élu du Rassemblement national. On a demandé à un accompagnateur d'écolier d'enlever son voile en pleine séance du conseil régional de Bourgogne-Franche Comté. Face to lui, the journaliste a eu beaucoup de mal à garder son calme. "Regardez la photo Monsieur Odoul, un petit garçon qui pleure dans les bras de sa maman. Vous êtes fier de vous?", A-t-elle commencé.

"C'est de la manipulation, de l'instrumentalisation. Vous voulez me faire pleurer avec ces enfants, mais je suis ceux qui me font pleurer ce sont les orphelins 263 victimes de l'islamisme en France", lui a répondu Julien Odoul avant que Laurence Ferrari perde son calme: "Vous dites n'importe quoi! (…) Il n'y a pas de vide dans votre raisonnement?", "Vous n'êtes pas honteux?" Pendentif plus de cinq minutes, le journaliste et l'élu du rassemblement national ont été annoncés et sortis de la grimper entre deux. Depuis la diffusion de cette séquence, Laurence Ferrari est violemment critiquée sur les réseaux sociaux.

"Ce n'est pas un journaliste mais une partisane", "Va laisser Laurence Ferrari donner des leçons avec suffisance et arrogance", peut-être -on notamment lire sur Twitter. Face à ses détracteurs, le journaliste et le soutien de son mari, Renaud Capuçon. "Les insultes proférées contre Laurence Ferrari, au-delà de la forme croisée et méprisable, il y a un point de vue notre pays, un besoin de panser ses plaies, un écrit sur Musicien sur Twitter. de transmettre, à travers la musique, un message de paix. "

Ne notez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.