L’arrêt de Karlsruhe affectera les travaux de la BCE

0
19

e décision de la Cour constitutionnelle fédérale sur le programme d’achat d’obligations de la Banque centrale européenne (BCE) à partir de 2015 fait encore des vagues. Au centre du débat, également très vivant en Allemagne, se trouve la relation entre la Cour de justice européenne et la Cour constitutionnelle fédérale, c’est-à-dire finalement la question de la compétence dans une confédération d’États. Pour la pratique de la politique monétaire, la question est au moins aussi importante: que signifie ce jugement pour la future politique monétaire de la zone euro? La réponse pourrait être: à court terme, il est peu probable que le jugement affecte la politique monétaire de la BCE dans la pandémie.

Mais à plus long terme, l’arrêt Karlsruhe pourrait contribuer à contenir la politique monétaire de la BCE, qui est devenue de plus en plus illimitée ces dernières années, notamment du point de vue allemand. La nouvelle commence également à circuler sur les marchés financiers. La décision du tribunal restreint l’indépendance de la politique monétaire, selon une étude de l’agence de notation Standard & Poor’s.

.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.