L’Arabie saoudite lance un fonds national pour les infrastructures avec BlackRock

| |

Le logo BlackRock est visible à l’extérieur de ses bureaux à New York le 18 janvier 2012. REUTERS/Shannon Stapleton

DUBAI, 25 octobre (Reuters) – L’Arabie saoudite, conseillée par le plus grand gestionnaire de fonds au monde BlackRock, a lancé un fonds national d’infrastructure pour soutenir jusqu’à 200 milliards de riyals (53,32 milliards de dollars) dans des projets au cours de la prochaine décennie, a annoncé l’agence de presse officielle SPA. Lundi.

Le National Infrastructure Fund investira dans des domaines tels que l’eau, les transports, l’énergie et la santé, contribuant ainsi aux plans de l’Arabie saoudite visant à transformer l’économie et à la rendre moins dépendante des revenus pétroliers.

Le fonds est l’un des fonds de développement du National Development Fund (NDF), organisme créé en 2017 dans le but d’encadrer et de fédérer plusieurs fonds de développement économique auparavant répartis entre différents ministères et agences.

Reportage de Davide Barbuscia; Montage par Kirsten Donovan

Nos normes : Les principes de confiance de Thomson Reuters.

.

Previous

Alec Baldwin risque d’être poursuivi pour homicide involontaire suite au tournage d’un plateau de tournage

Comment regarder le gameplay de la campagne ‘Halo Infinite’

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.