L'apothéose d'Albin de la Simone à la Philharmonie de Paris

Après une longue tournée, la chanteuse française terminera sa série de concerts avec deux dates à la Philharmonie de Paris. Deux concerts dimanche et lundi en "bouquet final" d'un très bel album.
Une centaine de concerts dans 90 lieux différents, un an et demi de tournée, Albin de la Simone revient de loin. "Nous avons passé un an et demi intense et positif. Nous étions bien entre nous et bien avec le public. Une belle tournée, un merveilleux retour à Paris." Si sa tournée se terminera vraiment le 23 septembre avec un rendez-vous au Japon, La tournée française se terminera, elle termine la Philharmonie lors d'un spectacle pensé comme un feu d'artifice. En février 2017, Albin de la Simone a sorti Un-nous, un bel album qui a fait revivre les codes de la chanson simoneque: des textes bien écrits, simples et poétiques, des arrangements très riches et des instrumentations pertinentes. Depuis 2003 et son premier album, le chanteur d'origine picarde est devenu célèbre sur la scène française et a continué de nombreuses collaborations avec d'autres musiciens (Brigitte, Miossec, Keren Ann, Vincent Delerm, Arthur H …). »A LIRE AUSSI – Albin de la Simone: ses adresses à Paris Avec l'un de nous, Albin de la Simone nous invite à une intrusion délicieuse dans l'intime des histoires d'amour inachevées avec A woman, The Great Love et à plonger dans une introspection réflexion sur les âges de la vie et les attitudes de l'humain avec Dans la tête et la fleur de l'âge. Trouvant l’esprit du tour avec des instruments presque entièrement acoustiques sans son À Paris, l’idée est de redécouvrir l’esprit du tour: «On garde le dispositif particulier des concerts du tour: des instruments presque entièrement acoustiques sans son. un orateur placé derrière moi pour que le son sorte de moi comme pour un violon ou une guitare. Le reste des instruments est nu. "Pour l'occasion, la formation de quatre musiciens sera élargie par trois contributeurs. "Pendant la tournée, nous étions quatre et avons échangé nos instruments tout le temps. A la Philharmonie, nous aurons des percussions de renfort et de la guitare et d’autres instruments feront leur entrée. La harpiste apportera la couleur de l’album dont la composition est tricotée." harpe. Ensuite, une deuxième musicienne, Mara Carlyle, de Londres, sera ajoutée avec sa scie musicale, son ukulélé et sa voix de déesse. "Clou du spectacle, la chanteuse recevra deux voix lors de ces soirées exceptionnelles:" J'ai invité deux chanteurs entrent en scène avec moi. Nous allons chanter certaines de mes chansons, mais je suis encore émerveillé! "En janvier, le multi-instrumentiste sera insatiable dans un projet commun avec la plasticienne Valérie Mréjen et le Théâtre national de Bretagne. Selon le travail de Camille Saint-Saëns, les deux artistes livreront au Centquatre, à Paris, leur version du Carnaval des animaux pour petits et grands. Ville de musique, 221, avenue Jean-Jaurès (Paris, XIXe siècle). Tel: +33 (0) 1 44 84 44 84. Dates: 16 septembre à 19h et 17 septembre à 20h30. Places: de 20 à 25 €. ● Grand amour, titre de l'un d'entre nous.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.