L’administration Poutine a fixé la date et le lieu de la réunion des conseillers des dirigeants de la France, de la Fédération de Russie et de la République fédérale d’Allemagne sur la question du Donbass – médias

À propos de ça le 3 janvier TASS a déclaré une source dans l’administration du président russe Vladimir Poutine.

Il est noté que “la réunion se tiendra à l’invitation de la partie russe”.

Conversation entre Pletner, Bonn et Kozak sur la question du règlement du conflit dans le Donbass annoncé lundi par le représentant du gouvernement fédéral allemand Steffen Hebeshtreit.

Selon lui, indépendamment de ces négociations, Pletner et Bonn rencontreront également cette semaine le “partenaire ukrainien”.

Il a déclaré que le nouveau gouvernement de la RFA a souligné à plusieurs reprises son intérêt et sa volonté de se réunir dans le format normand à tous les niveaux, et les présidents de l’Ukraine et de la Russie en ont été informés.

Le contexte:

Tout de suite après l’annexion de la Crimée en 2014, la Russie a lancé une agression armée dans l’est de l’Ukraine. Les combats se déroulent entre les forces armées ukrainiennes d’une part et l’armée russe et les militants soutenus par la Russie qui contrôlent des parties des régions de Donetsk et de Luhansk d’autre part. Officiellement, la Fédération de Russie ne reconnaît pas son invasion de l’Ukraine, malgré les faits et les preuves présentés par l’Ukraine.

Les négociations sur le règlement du conflit sont menées dans le cadre du Groupe de contact trilatéral (TCG, Ukraine-OSCE-Russie) et des Quatre de Normandie (Ukraine-Allemagne-France-Russie).

Le 9 décembre 2019, le dernier sommet des dirigeants du Four de Normandie s’est tenu à Paris. Son communiqué final précise que les parties ont convenu sur un cessez-le-feu, l’ouverture de nouveaux postes de contrôle, l’échange de détenus selon la formule « tous pour tous » jusqu’au 31 décembre 2019, le désengagement des forces et des moyens dans trois nouvelles zones du Donbass, l’extension de la loi « sur une procédure spéciale pour l’autonomie locale dans certaines zones « pour un an dans les régions de Donetsk et Louhansk » et l’élargissement du mandat de la mission spéciale de surveillance de l’OSCE.

Dispositions ont été partiellement mis en œuvre… Le prochain sommet devait avoir lieu en 2020, mais cela ne s’est pas produit. De la participation aux négociations format Normandie La Russie refuse, rapporté dans le ministère des Affaires étrangères de l’Ukraine.

Les dirigeants des États-Unis, de l’Allemagne, de la France, de l’Italie et de la Grande-Bretagne ont noté le 6 décembre 2021 que La Russie devrait reprendre les négociations avec l’Ukraine au format normand.

Le 15 décembre, le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmitri Kuleba a déclaré que l’Ukraine, l’Allemagne et la France, par des efforts conjoints ramener la Fédération de Russie à la table des négociations au format normand.

.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT