La Turquie dénonce “ une nouvelle violation de la Grèce dans la mer Égée ” – Ultima Ora

(ANSA) – ISTANBUL, 15 SEPTEMBRE – La Turquie a publié un nouvel avis aux marins (Navtex) en mer Égée, dans lequel elle dénonce une violation par la Grèce du statut de Chios en tant qu’île non militarisée, prévue par le Traité de Lausanne de 1923 L’île est située à quelques kilomètres au large de la côte turque de Cesme, dans la province d’Izmir, à partir de la station de laquelle la communication sur les restrictions de navigation a été émise.

Par ailleurs, le Haut Représentant de l’UE, Josep Borrell, s’adressant à la plénière du Parlement européen, a souligné la nécessité de “reprendre le dialogue” avec Ankara, invitant la Turquie à “s’abstenir de prendre des mesures unilatérales”. La situation en Méditerranée orientale nécessite un engagement urgent. et collective “, a déclaré Borrell.” Nous sommes confrontés à un tournant dans nos relations avec la Turquie, les solutions ne viendront pas d’une relation basée sur la confrontation, nous ne voulons pas de cela – at-il ajouté -. La Turquie est un voisin important pour l’UE et un partenaire clé dans de nombreux domaines tels que la migration “.

“Nos relations avec la Turquie sont à la croisée des chemins – a-t-il conclu – et le moment est venu pour nos dirigeants de prendre des décisions difficiles” lors du Conseil européen des 24 et 25 septembre. Il a ensuite précisé qu ‘”il n’y a toujours pas d’accord sur les sanctions”. L’unanimité des 27 est requise pour sanctionner un pays tiers.

Pendant ce temps, les discussions techniques entre les délégations militaires turque et grecque à la présidence du comité militaire de l’OTAN à Bruxelles reprennent pour tenter d’établir des canaux de communication pour éviter de nouveaux incidents en Méditerranée orientale. (MANIPULER).

REPRODUCTION RESERVEE © Copyright ANSA

<![CDATA[]]>


This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.