La Terre va recevoir la visite de trois astéroïdes ce week-end

La Terre n’est pas la seule à flotter dans l’espace et est donc fréquemment visitée par des corps spatiaux. Trois astéroïdes vont passer dans son quartier pendant le week-end. Rassurez-vous, cependant, car vous n'avez absolument rien à craindre.

Selon les données recueillies par nos instruments, plusieurs astéroïdes passeront donc près de l’orbite terrestre dans les prochaines heures.

Et bien sûr, aucun d’entre eux ne représente une menace directe.

Terre, souvent visitée par les astéroïdes
En 2018, VA2 a été le premier à nous rendre visite et il est passé à environ 718 070 km de la Terre ce soir à 1h01 (GMT). Le corps ne présentait cependant aucun risque particulier et il était même relativement compact avec un diamètre compris entre 10 et 23 mètres.
2018 VS1 se rapproche actuellement de notre position et se déplacera à 1,39 million de kilomètres de la Terre samedi à 14h03 (GMT). Cette fois encore, le corps n’est pas très impressionnant et son diamètre est donc compris, selon les estimations, entre 13 et 28 mètres.
2018 VR1 accompagne 2018 VS1 et passera ainsi à 5,06 millions de kilomètres de la Terre samedi à 14h19 (GMT). Le corps a à peu près la même taille que son camarade, avec un diamètre compris entre 14 et 30 mètres.
C'est finalement 2018 VX1 qui nous approchera le plus puisqu'elle passera à 381 474 km de notre planète samedi à 18h20 (GMT). C'est aussi le plus petit corps de la sélection, avec un diamètre compris entre 7,9 et 18 mètres.
Pas de soucis
Faites attention cependant, car ce n'est pas fini. Deux autres astéroïdes sont en effet attendus la semaine prochaine, des astéroïdes beaucoup plus gros: 2018 UQ1 et 2017 UL12. Encore une fois, il est inutile de commencer à creuser un abri dans votre jardin car ces corps s’éloigneront de nous. Et c’est une bonne chose puisque le premier a un diamètre compris entre 110 et 250 mètres, contre 180 à 390 mètres pour le second.
Pour rappel, le niveau de danger d'un astéroïde est établi en fonction de plusieurs critères tels que son orbite, sa vitesse, sa composition ou ses dimensions. S'il est peu probable que des corps de moins de 10 mètres de diamètre résistent à leur entrée dans notre atmosphère, il en va tout autrement des corps plus massifs. Il suffirait à un corps de 10 à 100 mètres de diamètre de détruire une ville.
C’est précisément pour cette raison que la NASA a mis au point un programme de surveillance consacré aux objets géocroiseurs et donc aux astéroïdes potentiellement dangereux. Non content de les énumérer, l’agence américaine travaille également sur une procédure permettant de détourner un corps de l’espace de son chemin. Cependant, à l'heure actuelle, nous ne disposons pas de techniques permettant de dévier la trajectoire d'un astéroïde.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.