La tempête au Népal tue plusieurs alpinistes dans l'Himalaya

Une avalanche de glace dévale une pente de glaceCopyright de l'image
Frank Bienewald / Getty

Légende

Le Népal abrite huit des 14 plus hauts sommets du monde

On craint la mort de neuf alpinistes après la violente tempête de neige qui a détruit leur campement au sommet de l'Himalaya, dans l'ouest du Népal.

Une équipe d'expédition composée de cinq membres sud-coréens et quatre guides népalais se trouvaient au camp de base du mont Gurja lorsque la tempête a frappé, a annoncé samedi la police.

Un hélicoptère de sauvetage sur place a confirmé avoir vu huit corps dans les ruines du camp, mais n'a pas pu rester en raison de mauvaises conditions.

Un neuvième alpiniste n'a pas encore été trouvé.

Les médias locaux rapportent que l'alpiniste sud-coréen Kim Chang-ho, l'homme le plus rapide au sommet des 14 plus hautes montagnes du monde sans utiliser d'oxygène supplémentaire, fait partie des morts.

"Nous présumons que l'incident s'est produit à cause d'une tempête de neige, à cause des arbres cassés et des tentes. Même les cadavres sont éparpillés", a déclaré à l'AFP, le porte-parole de la police, Sailesh Thapa.

Les organisateurs de l'expédition ont sonné l'alarme après avoir perdu contact avec le groupe, qui est parti le 7 octobre pendant près de 24 heures.

Une équipe de secours de la police se rend actuellement à pied sur le site, tandis que l’équipe d’hélicoptères espère pouvoir retourner au camp dimanche si les conditions météorologiques s’améliorent.

Le camp de base, qui se trouve à au moins un jour du village le plus proche, est situé à 3 500 m d'altitude, sur une montagne de 7 193 m d'altitude.

Le mont Gurja se trouve dans la région de l'Annapurna, au Népal, à côté du Dhaulagiri, la septième plus haute montagne du monde, à risque d'avalanches.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.