La succursale allemande de Morgan Stanley perquisitionnée par les procureurs

BERLIN, 3 mai (Reuters) – La succursale allemande de Morgan Stanley a été perquisitionnée mardi par le parquet de Francfort pour “activités passées”, a déclaré un porte-parole de la banque américaine.

Les procureurs allemands ont déclaré plus tôt mardi qu’ils fouillaient une banque à Francfort ainsi que les domiciles privés de deux suspects en relation avec le scandale de la fraude fiscale “cum-ex”, mais ils n’ont pas nommé quelle banque.

Le porte-parole de Morgan Stanley a déclaré que la banque continuait de coopérer avec les autorités allemandes.

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

Les procureurs ont déclaré que la perquisition était menée en particulier pour collecter des e-mails et de la correspondance écrite pertinents.

Le scandale est la plus grande fraude d’après-guerre en Allemagne impliquant un système d’échange d’actions qui, selon les autorités, a coûté des milliards d’euros aux contribuables.

Un grand nombre de banques ont été impliquées dans les transactions cum-ex : rien qu’au cours des dernières semaines, des perquisitions ont eu lieu dans les succursales allemandes de Barclays et la banque d’investissement Merrill Lynch.

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

Reportage d’Elke Ahlswede, écrit par Miranda Murray Montage par Madeline Chambers

Nos normes : Les principes de confiance de Thomson Reuters.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT