nouvelles (1)

Newsletter

La Russie nationalise les usines Renault

AGI – Renault a annoncé que vendra sa participation majoritaire dans Avtovaz à un institut scientifique russe, ajoutant que l’accord comprend cependant une option de six ans pour racheter la participation.

Le constructeur automobile, qui en Occident est le plus exposé sur le marché russea expliqué que la participation de 67,69 % d’Avtovaz sera vendue à l’Institut central russe de recherche et de développement pour l’automobile et les moteurs, connu sous le nom de Nami.

En ce sens, toutes les approbations nécessaires ont été obtenues. La participation de 100% dans Renault Russie ira à la ville de Moscou. Dans une note, le ministère russe de l’Industrie et du Commerce a fait savoir que Les activités de Renault en Russie appartiennent désormais à l’État russe.

“Aujourd’hui, nous avons pris une décision difficile mais nécessaire, et nous faisons un choix responsable pour nos 45 000 employés en Russie”, a déclaré le PDG Luca de Meo. Le déménagement a préservé le groupe, laissant ouverte la possibilité de retourner au pays à l’avenirdans un contexte différent, a expliqué le responsable.

En mars, Renault a annoncé qu’il suspendrait les activités de son usine en Russie en raison de la pression croissante déclenchée par le conflit en Ukraine.

La société, détenue à 15% par l’Etat français, a confirmé une dépréciation “non cash” de près de 2,2 milliards d’euros, pour refléter les coûts potentiels d’une suspension des opérations en Russie. Plus de 400 entreprises se sont retirées du pays après l’invasion de l’Ukraine qui a commencé le 24 févrierlaissant derrière lui des milliards de dollars d’actifs.

La sortie de Russie coûtera 10% du chiffre d’affaires

La sortie de Russie coûtera à Renault environ 10% du chiffre d’affaires. Au premier trimestre, la société française avait enregistré des revenus totaux dans le pays d’environ 900 millions d’euros, 527 millions de sa participation de 67,69% dans Avtovaz et 367 millions de Renault Russie, qui possédait la grande usine de la périphérie de Moscou où Dacia Duster , Renault Kaptur, Renault Arkana et Nissan Terrano ont été produits, pour un total d’environ 95 000 véhicules.

Numéros AvtoVaz

AvtoVaz, fondée en 1966 dans l’ancienne usine Fiat historique de Togliatti, produit et exporte environ 400 000 véhicules par an. Dans l’immense usine, des modèles de marque Lada sont produits pour lesquels une sorte de “fusion” mécanique avec Dacia était prévue, avec l’utilisation des plateformes et des technologies de la marque low cost du Groupe Renault. L’usine, selon des données actualisées fin 2020, emploie plus de 35 000 personnes dont des ouvriers de production, des techniciens et du personnel administratif.

Les chaînes de montage des véhicules, carrosseries, châssis, moteurs et transmissions ont un développement total de 300 km et sont approvisionnées par une fonderie impressionnante qui transforme annuellement plus de 100 000 tonnes d’acier et d’aluminium. Renault a investi environ 2 milliards d’euros au cours de la dernière décennie dans ses opérations russesy compris la modernisation de l’immense usine de Togliatti.

La Russie était le deuxième marché mondial du groupe Renault après l’Europeavec près de 500 000 véhicules vendus en 2021, mais la présence de la maison Lozenge dans le pays était remise en cause depuis le début de l’offensive russe en Ukraine.

Le groupe français faisait également face à des problèmes logistiques dus à une pénurie de composants importés en raison des sanctions occidentales. En avril, Avtovaz a dû envoyer ses employés en congés payés pendant trois semaines, bloquant l’essentiel de la production.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT