Home » La Russie contre l’Ukraine a d’abord déposé une plainte auprès de la CEDH

La Russie contre l’Ukraine a d’abord déposé une plainte auprès de la CEDH

by Nouvelles

Dans la liste des réclamations que Moscou avance contre Kiev – dix points:

  • La mort de personnes lors de l’Euromaïdan en 2014, lors d’un incendie dans la Maison des syndicats à Odessa et lors d’une opération dans le Donbass ;
  • « la pratique consistant à supprimer la liberté d’expression et à persécuter les dissidents » en interdisant le travail des médias et des journalistes ;
  • la discrimination à l’encontre de la population russophone et le déplacement de la langue russe de la sphère publique ;
  • discrimination à l’encontre des entreprises russes ;
  • pertes en vies humaines et destruction de biens « à la suite des bombardements des forces armées ukrainiennes sur le territoire adjacent de la Fédération de Russie » ;
  • priver les habitants du Donbass de la possibilité de participer aux élections aux autorités centrales ;
  • bloquer le canal de Crimée du Nord « en tant que principale source d’eau douce pour les habitants de la péninsule de Crimée » ;
  • attaques contre des missions diplomatiques russes ;
  • le crash de l’avion de Malaysian Airlines le 17 juillet 2014 “en raison de l’échec des autorités ukrainiennes à fermer l’espace aérien au-dessus de la zone de guerre”.
  • “refus de fournir l’assistance juridique nécessaire aux autorités russes chargées de l’enquête dans l’enquête sur les crimes commis.”

Le Bureau du procureur général a noté que la plainte « La Russie contre l’Ukraine » est la première plainte interétatique de l’histoire de la Russie, qui a été déposée par les autorités russes auprès de la Cour européenne.

Selon le communiqué de presse du département, le dépôt de la plainte vise « à attirer l’attention de la Cour européenne et de l’ensemble de la communauté mondiale sur les violations flagrantes et systématiques des droits de l’homme par les autorités ukrainiennes ».

Dans l’annexe au communiqué de presse, le bureau du procureur général précise les plaintes formulées contre les autorités ukrainiennes, énumérant les cas dans lesquels, selon le département russe, l’Ukraine a violé les droits et libertés des citoyens – ukrainiens et russes.

.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.