Home » La Russie a approuvé des doses de rappel 6 mois après la vaccination

La Russie a approuvé des doses de rappel 6 mois après la vaccination

by Nouvelles

Le rythme de la vaccination en Russie s’est accéléré ces dernières semaines après que les autorités de certaines régions ont rendu la vaccination obligatoire pour les employés de certains secteurs. Photo : Reuters

Les autorités sanitaires russes ont approuvé les vaccinations de rappel six mois après la première vaccination alors que le pays lutte contre une augmentation du nombre de patients et de décès, a rapporté l’Associated Press.

Le ministre de la Santé Mihail Murashko a déclaré lors d’une réunion gouvernementale que le ministère avait publié des directives autorisant la vaccination des personnes guéries du kovidé six mois après la guérison, et des personnes vaccinées – une dose de rappel six mois après la première vaccination. Le ministre a évoqué la “situation épidémiologique défavorable en Russie” et a souligné qu'”après avoir atteint l’immunité de groupe et la stabilisation (de la situation épidémiologique), la vaccination (contre le coronavirus) sera effectuée une fois par an”.

Le ministre n’a pas fourni de données étayant la nécessité de doses de rappel pour les personnes vaccinées, note l’AP. Cependant, la vice-première ministre Tatiana Golikova a évoqué des “études internationales et russes” montrant que l’immunité de ceux qui ont passé le virus se maintient en moyenne six mois et s’affaiblit progressivement au bout de 9 à 12 mois.

Les nouvelles directives apparaissent à un moment où le nombre de personnes infectées en Russie augmente et le taux de vaccination est plus lent que dans de nombreux autres pays. Le groupe de travail national sur les coronavirus a signalé plus de 20 000 nouveaux cas par jour depuis jeudi la semaine dernière, plus du double de la moyenne du début du mois. Aujourd’hui, 20 616 nouveaux cas et 652 décès ont été enregistrés – le nombre quotidien de décès le plus élevé.

Au total, 134 545 personnes sont décédées dans le pays depuis le début de la pandémie.

La Russie a été parmi les premières au monde à annoncer et à lancer un vaccin contre le coronavirus, mais depuis lors, elle n’a vacciné qu’une partie de ses 146 millions d’habitants. Murashko a annoncé aujourd’hui que plus de 23 millions, un peu plus de 15 pour cent, ont reçu au moins une dose. La vaccination est entravée par une méfiance généralisée envers les vaccins et une capacité de production limitée.

Les taux de vaccination se sont accélérés ces dernières semaines après que les autorités de certaines régions ont rendu la vaccination obligatoire pour les employés de certains secteurs, notamment les employés du gouvernement travaillant dans les magasins, les soins de santé, l’éducation, les restaurants et d’autres entreprises du secteur des services. Mais la demande croissante a été rapidement suivie de rapports faisant état de pénuries dans de nombreuses régions, et les experts se sont demandé si le pays disposait de suffisamment de vaccins.

Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Denis Manturov, a déclaré aujourd’hui que 36,7 millions de kits des quatre vaccins russes avaient été livrés au pays à ce jour, et que 30 autres millions devraient être produits le mois prochain.

.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.