La police traque les chauffards à Chartres et à Dreux

| |

Lundi 28 décembre, vers 22 h 30, le conducteur d’une Peugeot effectuait des embardées, route de Crécy, à Vernouillet. Intercepté par la police, le conducteur de 48 ans avait 1,24 g d’alcool. Cet habitant de Vernouillet a été placé en cellule de dégrisement puis en garde à vue.

Mardi 29 décembre, vers 18 heures, une voiture roulait à vive allure rue du Lièvre- d’or à Dreux. L’automobiliste a été rattrapé. Ce conducteur de 27 ans, de Dreux, circulait dans une voiture volée. Il n’avait plus le permis et détenait une petite quantité de drogue. Il a été placé en garde à vue.

Condamné quatre fois pour alcool au volant

À 19 heures, rue Kennedy, à Dreux, un autre automobiliste a été contrôlé sans permis et alcoolisé. Ce Drouais de 22 ans a été placé en garde à vue. À 20 heures, rue du 14 juillet, à Mainvilliers, un conducteur de 54 ans avait 1,18 g d’alcool. Il avait déjà été condamné pour une conduite sous l’emprise d’alcool en 2006, 2008, 2010 et 2014 ! Il a été placé en garde à vue.

Mercredi 30 décembre, vers 18 heures, la police est intervenue pour une voiture dans le fossé, sur la RN12, à Dreux. Le conducteur, 43 ans, de Saint-Rémy-sur-Avre, avait 2,68 g d’alcool dans le sang.

Vers 21 heures, le conducteur d’une Peugeot 406 était stationné sur un passage réservé aux véhicules de secours, à Dreux. Contrôlé, l’automobiliste de 35 ans roulait malgré une annulation de son permis. Sa voiture a été mise en fourrière. Tous les conducteurs font l’objet de poursuites.

Réveillon du Nouvel An : en Eure-et-Loir, 200 gendarmes mobilisés durant trois jours

Thierry Delaunay

.

Previous

La quarantaine obligatoire de Singapour a créé une utopie sans COVID

Yonhap News TV

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.