La police est en alerte à Edam-Volendam, la municipalité émet une ordonnance d’urgence : une personne arrêtée pour avoir lancé des feux d’artifice sur un officier

La célébration du Nouvel An devra se faire très sobrement à Volendam et Edam. L’Unité Mobile (ME) est présente avec plusieurs camionnettes. Il y a aussi beaucoup de policiers en mouvement. La commune a fait un bilan sur son site avec les zones où s’applique l’ordonnance d’urgence. Il s’agit de l’Europaplein et des rues avoisinantes du centre ancien de Volendam, du nouveau quartier résidentiel du Middengebied et du Singelwijk à Edam.

La commune d’Edam-Volendam rapporte qu’à la tombée de la nuit il y a “beaucoup de nuisances et de troubles” dans le nouveau quartier résidentiel du Middengebied de la part de “jeunes avec des feux d’artifice qui se retournent ensemble contre la police”. La municipalité appelle les parents à garder leurs enfants à la maison pendant la nouvelle année : « Parents, surveillez vos enfants et gardez-les à l’intérieur. L’ordonnance d’urgence est en vigueur. Les jeunes qui troublent néanmoins l’ordre public risquent d’être arrêtés et d’avoir un casier judiciaire.

Arrestations

Deux jeunes ont été arrêtés à Volendam, a indiqué un porte-parole de la police de Noord-Holland : l’un pour ne pas avoir de carte d’identité. Un autre a été arrêté pour voies de fait graves, selon la police, pour avoir lancé des feux d’artifice sur un officier.

Préventif

L’alcool dans la rue est interdit, ainsi que toutes les catégories de feux d’artifice. Il est également interdit de « traîner » dans la rue sans raison. Il est également interdit de porter des bonnets, des cagoules, des cagoules, des casques, des masques, des lunettes, des perruques et des lunettes de soleil. La police est autorisée à effectuer des perquisitions préventives.

(Le texte continue sous l’illustration)

Une ordonnance d’urgence est en vigueur dans les zones en rouge.© Commune d’Edam-Volendam

Au tournant de l’année, des agents se sont affrontés avec des habitants de Volendam et d’Edam. Les jeunes du Middengebied à Volendam se sont retournés contre la police, qui a été bombardée de feux d’artifice. Ce dernier s’est reproduit dans l’après-midi du réveillon, selon un porte-parole de la commune d’Edam-Volendam. “Des jeunes ont lancé des feux d’artifice sur des officiers.” Selon le porte-parole, aucun blessé n’a été signalé. «Cela menaçait de dégénérer dans l’après-midi, la municipalité a donc annoncé une ordonnance d’urgence préventive. C’est calme dans les quartiers maintenant.”

s’attaquer

Le soir, cependant, il y a encore beaucoup de détonations fortes dans la zone du milieu. Les résidents déclenchent également régulièrement des feux d’artifice décoratifs, qui ne sont pas non plus autorisés. Il y a peu de monde dans la rue et il n’y a plus de troubles. Deux fourgons de police sillonnent le quartier. Trois enfants s’enfuient en voyant arriver la police. Les fleurs moulues qu’elles ressortent ne sont d’ailleurs pas interdites. Lorsqu’un groupe d’officiers en sort, des passants adultes leur crient : « Il faut les faire bander !

Un autre passant, qui ne veut pas être nommé dans le journal, dit aux agents : ,,Vous devriez les jeter immédiatement à l’arrière du fourgon.” Il n’a pas été trop dérangé par les feux d’artifice, dit-il. « Mais qu’aimeriez-vous que je vous lance des feux d’artifice ? »

Ici est inséré le contenu d’un réseau de médias sociaux qui veut écrire ou lire des cookies. Vous n’avez pas donné l’autorisation pour cela.

Ici est inséré le contenu d’un réseau de médias sociaux qui veut écrire ou lire des cookies. Vous n’avez pas donné l’autorisation pour cela.

Police à Volendam.

Police à Volendam.© GLOCALmédia

.

Previous

La Pologne augmente considérablement les amendes – Novinky.cz

MacGyver et Magnum PI alignent un nouveau crossover inhabituel

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.