La Nouvelle-Zélande distribue un nombre record de jabs au «Vaxathon»

| |

WELLINGTON, Nouvelle-Zélande : Les agents de santé néo-zélandais ont administré samedi un nombre record de vaccins alors que la nation organisait un festival visant à faire vacciner davantage de personnes contre le coronavirus.
Musiciens, stars du sport et célébrités ont participé au “Vaxathon” qui a été diffusé à la télévision et en ligne pendant huit heures d’affilée. En fin d’après-midi, plus de 120 000 personnes avaient été vaccinées, éclipsant le record quotidien de 93 000 établi en août. L’événement s’est prolongé dans la soirée.
Un retour aux événements de collecte de fonds télévisés “ téléthon ” qui étaient populaires des années 1970 aux années 1990, il survient alors que la Nouvelle-Zélande fait face à sa plus grande menace depuis le début de la pandémie, avec une épidémie de la variante delta se propageant dans la plus grande ville d’Auckland et au-delà.
premier ministre Jacinda Ardern, qui a discuté avec des automobilistes dans un centre de vaccination au volant à Wellington, a initialement fixé un objectif de 100 000 injections pour la journée, mais l’a augmenté à 150 000 après l’atteinte du premier objectif.
Elle s’est également fixé un objectif de 25 000 tirs pour Maori indigène, dont les chiffres de vaccination sont à la traîne et qui ont été durement touchés par la dernière épidémie.
Le transporteur national Air New Zealand a converti un Boeing Avion 787 Dreamliner dans une clinique de vaccination pour la journée, délivrant des cartes d’embarquement aux passagers sur le « vol NZVAX ».
La chanteuse Lorde est venue de l’étranger, disant qu’elle avait hâte de rentrer chez elle pour donner un concert et que tout le monde transpire et danse.
“Je suis la première personne à admettre que je trouve les injections vraiment dégoûtantes, mais depuis que je suis enfant, je me soigne en allant à la boulangerie après une injection, normalement pour une tarte à la crème”, a-t-elle déclaré. « Donc, vous pourriez le faire. »
La Nouvelle-Zélande n’a jusqu’à présent utilisé que le Pfizer vaccin.
Pendant une grande partie de la pandémie, les Néo-Zélandais ont vécu complètement à l’abri du virus après que le gouvernement a réussi à éliminer chaque épidémie grâce à des verrouillages stricts et à la recherche des contacts.
Cette stratégie de tolérance zéro a échoué pour la première fois après le début de l’épidémie de la variante delta la plus contagieuse en août. Jusque-là, la Nouvelle-Zélande tardait à vacciner sa population. Depuis, il rattrape le terrain perdu.
Avant le Vaxathon, environ 72% des Néo-Zélandais avaient reçu au moins une dose et 54% étaient complètement vaccinés. Chez les 12 ans et plus, la proportion était d’environ 83 % et 62 % respectivement.

.

Previous

Julius Randle soulève les Knicks contre les Wizards pour couronner une pré-saison parfaite

Mort au couteau du député britannique David Amess : la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern condamne le meurtre

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.