La nouvelle politique de Goldman Sachs donne aux patrons des jours de congé illimités, rapporte The Telegraph

Les gens marchent dans le siège mondial de Goldman Sachs à Manhattan, New York, États-Unis, le 15 novembre 2021. REUTERS/Andrew Kelly

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

14 mai (Reuters) – Goldman Sachs Group Inc. (GS.N) permettra à ses partenaires et directeurs généraux de prendre autant de temps qu’ils le souhaitent dans le cadre d’un nouveau programme de “vacances flexibles” pour promouvoir “le repos et la recharge”, The Telegraph signalé samedi, citant une note interne.

La note de la banque de Wall Street indique qu’à partir du 1er mai, il n’y aura pas de plafond sur les congés payés et que les cadres supérieurs pourront “prendre des congés en cas de besoin sans droit à un jour de vacances fixe”, a ajouté le journal.

Tous les employés devraient prendre au moins 15 jours de congé par an à partir de janvier prochain, avec au moins une semaine de congé consécutif, selon le rapport cité par le mémo.

Goldman Sachs n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

Ce changement est significatif pour les banques de Wall Street, dont les employés travaillent de très longues heures. Cela survient environ deux mois après qu’un groupe d’analystes de première année de Goldman Sachs se soit plaint en mars d’être surchargé de travail et a menacé de démissionner dans les six mois à moins que les conditions ne s’améliorent.

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

Reportage de Rachna Dhanrajani à Bengaluru; Montage par Richard Chang

Nos normes : Les principes de confiance de Thomson Reuters.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT