La municipalité d’Enschede va en justice pour une amende d’AVG pour le suivi WiFi – IT Pro – Actualités

La municipalité d’Enschede va contester devant les tribunaux l’amende GDPR qu’elle a reçue de l’autorité néerlandaise de protection des données. La municipalité affirme qu’elle n’a collecté aucune donnée personnelle et que l’AP a procédé à une « mauvaise administration ».

La commune d’Enschede a reçu une amende de 600 000 euros de l’autorité néerlandaise de protection des données. La municipalité a engagé une entreprise externe pour utiliser le suivi Wi-Fi dans le centre-ville afin de mesurer les flux de visiteurs. Enschede n’a jamais accepté cette amende. La municipalité Elle dit maintenant qu’elle va au tribunal† Enschede nie avoir collecté des données personnelles avec le suivi WiFi. Les adresses MAC ont été collectées lors du suivi WiFi. Selon la municipalité d’Enschede, celles-ci étaient “cryptées et coupées”, mais l’AP a conclu au cours de l’enquête que les données n’étaient que pseudonymisées. De plus, la méthode de pseudonymisation fonctionnait de la même manière sur tous les compteurs WiFi et n’aurait jamais changé au cours des deux années d’exécution des mesures. Les adresses mac ont été coupées selon la belle décision uniquement depuis le 1er janvier 2019, alors que l’étude portait sur la période de mai 2018 à avril 2020.

La critique de la commune d’Enschede porte principalement sur cette partie de l’amende. “Dans ce cas précis, les données collectées ne permettent pas de remonter jusqu’aux personnes”, écrit la municipalité. L’autorité néerlandaise de protection des données n’est pas d’accord. Cela indique que des modèles peuvent être extraits des adresses MAC qui sont attribuables à des appareils mobiles spécifiques. “Par exemple, les habitudes de vie peuvent révéler le lieu de résidence ou le lieu de travail d’une personne, ainsi que des données plus sensibles, telles que les visites dans les établissements médicaux”, a écrit l’AP. Le régulateur a déjà pris la position en 2020 que les données de localisation par définition ne peuvent pas être anonymescar des modèles peuvent être extraits à propos de l’adresse personnelle d’une personne.

La municipalité d’Enschede affirme que « l’AP n’a en aucun cas démontré comment l’identification des personnes était possible en pratique lors des comptages des passants ». C’est ce qu’a fait le superviseur de la protection de la vie privée lorsqu’il a décidé d’imposer une amende. En fait, l’AP a cité trois exemples spécifiques où un citoyen pouvait être identifié sur la base de divers types de données collectées, à long et à court terme. La municipalité affirme en outre que “l’identification réelle n’a jamais eu lieu”.

Enschede qualifie également de “très mauvais” le fait que l’AP “ait créé la suggestion” que les visiteurs étaient identifiés ou suivis. “Nous ne voulions pas cela. Nous ne pouvions pas faire cela non plus”, déclare l’échevin Jurgen vanhoudt, bien que l’AP ait nommé trois options d’identification claires.

Van Keeps ajoute : « Le conseil municipal d’Enschede reste d’avis que la décision de l’AP n’est pas conforme à plusieurs principes de bonne administration, tels que la proportionnalité, la diligence requise et l’égalité. Il entend par là que diverses municipalités néerlandaises ont effectué un suivi WiFi et qu’Enschede a reçu l’amende sans avertissement ni consultation préalables. C’est vrai; l’AP a d’abord demandé des informations à la municipalité et à l’entreprise, mais a envoyé une «intention d’exécution» en mai 2020. Les municipalités ont reçu un avertissement général en 2016 indiquant que le suivi WiFi n’était pas autorisé en vertu de la loi sur la protection des données personnelles. C’était le précurseur du RGPD.

La municipalité d’Enschede s’est toujours fermement opposée à l’amende. Elle y a déjà signé s’opposer à à l’AP lui-même. Il a déclaré la plainte non fondée. L’amende est l’une des amendes GDPR les plus élevées aux Pays-Bas à ce jour. Il s’agissait également de la première amende imposée par un organisme gouvernemental. Tweakers a écrit l’année dernière un arrière-plan sur ce qui se passe quand le gouvernement s’amende.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT