La mission européenne BepiColombo en route vers la planète Mercure

Le satellite BepiColombo destiné à l'étude de Mercure a été placé avec "succès" sur la route de cette planète par Ariane 5 dans la nuit de vendredi à samedi depuis Kourou en Guyane française, a annoncé ArianeGroup.
Ariane 5 a lancé avec succès le satellite BepiColombo du Centre spatial guyanais (CSG) dans la nuit de vendredi à samedi, a annoncé ArianeGroup à la fin de la mission.
Le lancement a eu lieu à 22h45 heure de Kourou (01h45 GMT).
BepiColombo souhaite rejoindre la planète Mercury pour mener une série d’études. Mais avant d’atteindre l’orbite de Mercure, les deux sondes devront parcourir sept ans et parcourir 9 milliards de km.
D'abord placé sur sa trajectoire de transfert par Ariane 5, le satellite a pu échapper au "puits de gravité de la terre" et commencer son voyage à une vitesse absolue proche de "40 000 km / h" selon ArianeGroup.
"Cette première mission européenne, en partenariat avec l’agence spatiale japonaise, permettra de mieux comprendre la formation et l’évolution des planètes à proximité de notre étoile", a déclaré Stéphane Israël, président exécutif d’Arianespace, à l’issue de la réunion. opérations.
"BepiColombo", du nom du mathématicien et ingénieur italien Giuseppe Colombo (1920-1984), atteindra la planète Mercure par Vénus à la fin de l'année 2025.
Le satellite et ses deux sondes resteront en orbite autour de la planète pendant un ou deux ans, au moment où ils rencontreront des températures supérieures à 350 ° C.
Cette mission étudiera "la surface, l'intérieur et l'environnement" de Mercure, la plus petite planète rocheuse du système solaire et la moins explorée par les scientifiques, a expliqué Arianespace.
Il profite de la "première application de l’augmentation de la vitesse du moteur Vulcain 2, décidée dans le cadre de l’amélioration des performances du lanceur Ariane 5", a déclaré ArianeGroup.
Bepicolombo intervient après deux missions de l'agence spatiale américaine (NASA) qui avaient révélé des images et des données de la planète au milieu des années 70, en 2011 et 2015.
Il s'agit du septième lancement de l'année depuis le CSG, le cinquième d'une Ariane 5.
Cette photo marque le 101e succès consécutif pour Ariane 5.
Fabriqué par Airbus, BepiColombo doit être placé sur une orbite lui permettant d'échapper à l'influence gravitationnelle de la Terre.
Le satellite a une durée de vie de 8,5 ans, dont 7 ans de voyage, et est équipé des deux sondes.
Une sonde appartient à l'Agence spatiale européenne (ESA), l'autre à l'Agence japonaise d'exploration aérospatiale (Jaxa).
Lorsqu'elles arriveront à destination en 2025, les deux sondes étudieront le champ de gravité de Mercure et permettront aux chercheurs de définir la composition et la structure de cette planète, la plus proche du soleil et la moins explorée du système solaire.
Etant donné que Mercure est la planète la plus proche du soleil, son exploration devrait "augmenter les connaissances sur la formation des planètes telluriques, leur évolution et comprendre les conditions d'apparition de la vie dans notre système solaire et au-delà", a-t-il déclaré. Sortie d'Arianespace.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.