Nouvelles Du Monde

La majorité en Irlande du Nord est favorable à la réintégration dans l’UE, selon un sondage – The Irish Times

La majorité en Irlande du Nord est favorable à la réintégration dans l’UE, selon un sondage – The Irish Times

Une nette majorité d’électeurs en Irlande du Nord sont favorables à la réintégration dans l’Union européenne, près de quatre sur 10 déclarant que la perspective de l’adhésion à l’UE les rend “plus susceptibles de soutenir l’unité irlandaise”.

Les électeurs du Nord sont favorables à l’adhésion à l’UE à une majorité de 2 contre 1 (54 % contre 27 %), 19 % déclarant ne pas savoir.

Les électeurs d’origine catholique soutiennent massivement l’adhésion à l’UE (75% contre 10%), mais la majorité des électeurs d’origine protestante préfèrent rester en dehors de l’UE (43% contre 36%, 21% déclarant ne pas savoir ).

La perspective de l’adhésion à l’UE rendrait 37% de tous les électeurs du Nord plus susceptibles de soutenir l’unité irlandaise, 48% affirmant que cela ne ferait aucune différence. Parmi les électeurs d’origine protestante, 15% disent que l’adhésion à l’UE les rendrait plus susceptibles de soutenir l’unité irlandaise, 10% disant que cela les rendrait moins susceptibles de soutenir l’unité, et les deux tiers – 66% – disant que cela rendrait aucune différence.

Lire aussi  Prédiction Kentucky vs Kansas State, cotes: choix du tournoi NCAA 2023, paris March Madness d'un modèle éprouvé

Les électeurs du Nord sont également divisés sur le protocole d’Irlande du Nord. Mais la voie à suivre la plus populaire est une solution négociée qui conserverait l’accord mais apporterait des modifications afin de faciliter sa mise en œuvre, selon de nouvelles recherches.

Les électeurs de la République sont massivement favorables au protocole et disent qu’il devrait être mis en œuvre comme convenu.

La recherche a été menée dans le cadre de la série Nord et Sud pour The Irish Times et Arins, qui est un projet conjoint de la Royal Irish Academy et de l’Université de Notre Dame aux États-Unis dédié à l’analyse et à la recherche sur l’Irlande du Nord et du Sud. Il s’agissait de deux sondages d’opinion en Irlande du Nord et dans la République sur les attitudes à l’égard d’une éventuelle Irlande unie et d’une série de groupes de discussion dans les deux juridictions.

Les résultats du sondage lancent un défi aux partisans de l’unité

Les deux sondages ont interrogé plus de 1 000 personnes chacun en Irlande du Nord et dans la République et la marge d’erreur est estimée à plus ou moins 3 %.

Lire aussi  L'aile la plus dure du Parti conservateur exige le limogeage de Sunak pour éviter une défaite électorale | International

La division en Irlande du Nord sur le protocole est remarquablement égale. Un peu plus d’un cinquième de tous les électeurs (21 %) le soutiennent ; 23 % ne la soutiennent ni ne s’y opposent et 24 % s’y opposent. Une proportion légèrement plus élevée d’électeurs — 31 % — disent qu’ils ne savent pas.

Lorsqu’on leur a demandé quelle déclaration était la plus proche de leur point de vue sur le protocole, 31% des habitants du Nord ont convenu que “dans l’ensemble, le protocole est bon pour l’économie de l’Irlande du Nord car il donne à l’Irlande du Nord accès à la fois au marché britannique et au marché de l’UE”.

Un nombre similaire, 34%, a convenu que “dans l’ensemble, le protocole est mauvais pour l’économie d’Irlande du Nord car il est désormais plus difficile d’importer de Grande-Bretagne en Irlande du Nord”. Et 36 % ont dit qu’ils ne savaient pas.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT