nouvelles (1)

Newsletter

La livre rebondit alors que l’ONS admet que ses prévisions de récession étaient erronées

gbonjour.

La livre se redresse alors que son rallye tôt vendredi l’a vu brièvement effacer toutes les pertes qu’elle a subies depuis que Kwasi Kwarteng a commencé son discours vendredi dernier.

Cela survient alors que le nouveau gouvernement a fait des efforts pour calmer les marchés hier, après que le mini-budget a déclenché des troubles.

Liz Truss et le chancelier Kwasi Kwarteng rencontreront aujourd’hui le président de l’Office for Budget Responsibility (OBR) pour discuter des retombées du budget partiel de vendredi dernier.

5 choses pour commencer votre journée

1) La zone euro face à de “graves risques” pour la stabilité financière, admet la BCE L’institution a demandé aux banques de la région de se préparer aux turbulences financières causées par d’énormes chutes d’investissements et une catastrophe potentielle sur le marché immobilier.

2) Exportateur net d’électricité du Royaume-Uni vers l’Europe pour la première fois depuis une décennie Huit pour cent de l’électricité produite en Grande-Bretagne au cours des trois mois précédant juin 2022 a été envoyée à d’autres pays européens via des câbles électriques sous-marins

3) HSBC envisage de quitter le siège emblématique de Canary Wharf alors que de plus en plus de banquiers travaillent à domicile La banque, l’un des plus grands employeurs de Grande-Bretagne, envisage de conserver son gratte-ciel londonien ou de déménager dans une nouvelle base

4) 60% des personnes risquent de ne pas en avoir assez dans leur caisse de retraite à la retraite, préviennent les députés Un rapport du Comité du travail et des pensions a déclaré qu’une action urgente était nécessaire pour aider à combler le manque d’épargne

5) La Grande-Bretagne lance un examen de sécurité urgent des pipelines énergétiques de la mer du Nord après le “sabotage” russe L’industrie de l’énergie discute avec des responsables gouvernementaux de la manière de protéger ses plates-formes pétrolières et gazières et ses pipelines après les explosions sous-marines

Que s’est-il passé du jour au lendemain

Vendredi, les actions asiatiques se dirigeaient vers le pire mois depuis le début de la pandémie de COVID-19, tandis que la nervosité sur les marchés des changes et des obligations persistait à cause des discours bellicistes des banques centrales, des inquiétudes concernant la récession mondiale et la montée du risque géopolitique.

L’indice MSCI le plus large des actions d’Asie-Pacifique en dehors du Japon était en grande partie stable vendredi, car un rebond à Hong Kong et parmi les bluechips de Chine continentale a compensé les baisses ailleurs. Le Nikkei japonais a chuté de 1,6 pc.

L’indice asiatique devait enregistrer une chute stupéfiante de 12,5% pour le mois, la plus importante depuis mars 2020, lorsque la pandémie de COVID-19 a plongé les marchés financiers dans le chaos.

À venir aujourd’hui

  • Économie: Produit intérieur brut (Royaume-Uni), indice national des prix des logements (Royaume-Uni), approbations de prêts hypothécaires (Royaume-Uni), crédit à la consommation (Royaume-Uni), taux de chômage (UE), dépenses personnelles (États-Unis)
  • Entreprise : Cineworld, Dignity, Dp Eurasia (intérimaires); Pennon (mise à jour commerciale)
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT