La justice administrative annule le plan social à

Par

Challenges.fr

le 13.10.2018 à 10h58

GM & S Industry, un sous-traitant de PSA et de Renault, a été placé en faillite fin juin 2017, l’acheteur de GMD limitant le nombre d’employés à 120.

L'usine de l'ancien équipementier GM & S, maintenant appelée La Souterraine Industrie, La Souterraine, le 23 mai 2018
AFP / Archives – PASCAL LACHENAUD

La cour administrative d'appel de Bordeaux a annulé vendredi la décision du tribunal administratif de Limoges (Haute-Vienne) qui a validé l'homologation du plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) de l'ancienne usine GM & S Industry, décision qui permet employés de s’attendre à une meilleure rémunération, a été appris de sources syndicales.

"C’est une victoire pour les 55 employés licenciés qui se sont rendus à Prud & hommes et peuvent obtenir une indemnisation", a déclaré le représentant de la CGT, Yann Augras. Ce jugement ne remet pas en cause les licenciements mais l'homologation du plan social par le directeur régional des entreprises, de la consommation, du travail et de l'emploi de la région Nouvelle-Aquitaine. La procédure de validation repose sur "des raisons entachées d'erreur de droit", indique le document.

GM & S Industry, un sous-traitant de PSA et de Renault, a été placé en faillite fin juin 2017, l’acheteur de GMD limitant le nombre d’employés à 120.

Les employés et leurs représentants syndicaux avaient demandé au gouvernement d'intervenir pour limiter le nombre de licenciés et obtenir une indemnité supra légale, compte tenu du contexte économique et géographique de la région de La Souterraine (Creuse) où est située l'usine.

Commentaire

Commentaire

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.