nouvelles (1)

Newsletter

La jauge de peur de Wall Street atteint son plus haut niveau depuis juin

Les commerçants travaillent sur le parquet de la Bourse de New York (NYSE) à New York, États-Unis, le 31 janvier 2018.

Brendan Mc Dermid | Reuter

Une mesure de la peur des actions vient d’atteindre son plus haut niveau en trois mois dans un contexte d’inquiétudes croissantes concernant la hausse des taux, une éventuelle calamité monétaire et une récession.

L’indice de volatilité Cboeconnu sous le nom de VIX, a bondi de près de 3 points à 32,88 lundi, atteignant son plus haut niveau depuis la mi-juin, lorsque le marché boursier a atteint son dernier creux.

Le VIX, qui suit la volatilité implicite sur 30 jours du S&P 500, n’a pas clôturé au-dessus de 30 depuis le 16 juin. L’indice examine les prix des options sur le S&P 500 pour suivre le niveau de peur à Wall Street.

Le dernier saut du VIX intervient également au milieu des turbulences du marché des devises et du dollar qui continue de grimper à son plus haut niveau depuis 20 ans. Les investisseurs ont commencé à se débarrasser des actifs à risque alors que la Réserve fédérale s’était engagée à maîtriser l’inflation par des hausses de taux agressives, risquant de provoquer un ralentissement économique.

La Moyenne industrielle Dow Jones vendredi a atteint un nouveau plus bas pour l’année et a clôturé en dessous de 30 000 pour la première fois depuis le 17 juin. S&P 500 a plafonné sa cinquième semaine négative en six, chutant de 4,65% la semaine dernière.

Le Dow Jones et le S&P 500 ont de nouveau chuté lundi matin.

Les craintes des investisseurs atteignant maintenant des niveaux extrêmes survenus lors du dernier creux du marché baissier, cela pourrait également être un signe que les actions approchent d’un tournant cette fois-ci.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT