La hausse des prix de l’énergie devrait être compensée par des avantages ciblés

RIGA – La hausse des prix de l’énergie devrait être compensée par des avantages ciblés afin que l’augmentation des coûts de l’énergie ne plonge pas les gens dans la pauvreté, a déclaré Martins Bondars (For Development/For), président de la commission budgétaire et financière (taxes) de la Saeima.

Interrogé sur la position du parti par rapport à la proposition du ministère de l’Économie Janis Vitenbergs de réduire la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur les ressources énergétiques, Bindars a déclaré que le parti estime que les taux réduits ne sont pas le meilleur moyen de soutenir les personnes qui ont besoin d’aide sociale. Au lieu de cela, des avantages pourraient être accordés, en fonction de la taille et des revenus des ménages, a déclaré le politicien.

Les gouvernements locaux, le ministère des Finances et le ministère des Affaires sociales devraient travailler ensemble pour décider de l’ampleur des avantages.

Comme indiqué, Vitenbergs exhortera à plusieurs reprises la coalition gouvernementale à réduire le taux de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur l’électricité, le gaz naturel, l’énergie thermique et le bois de chauffage.

La porte-parole du ministre, Vineta Vilistere-Lace, a révélé que la proposition du ministre de l’Economie, qui sera présentée lors de la réunion hebdomadaire de coopération de la coalition, prévoit une réduction temporaire de la TVA sur l’énergie de 21% à 5% de janvier à avril.

Pour maîtriser les dépenses énergétiques des ménages, le ministère de l’Economie propose une mesure compensatoire, à savoir le plafonnement des tarifs de chauffage des chauffages centralisés et au gaz du 1er janvier au 30 avril.

“La situation actuelle des factures d’électricité, de gaz et de chauffage est dramatique pour les ménages comme pour les entreprises. Les mécanismes de soutien existants aux consommateurs d’électricité ne sont qu’une solution partielle. Les consommateurs s’alarment de leurs factures, qui sont sans précédent en cette saison de chauffage. Même un petit la réduction de chaque facture est essentielle pour maintenir la solvabilité des citoyens », a déclaré le ministre de l’Économie.

Selon Vilistere-Lace, les propositions du ministère de l’Économie sont soutenues par l’Association lettone des gouvernements locaux et régionaux (LPS) et l’Association des grandes villes de Lettonie (LLPA). Vendredi, Vitenbergs a discuté des solutions possibles aux risques de pauvreté énergétique avec le président du LPS Gints Kaminskis, le directeur exécutif du LLPA Viktors Valainis (Verts/Farmers) et le ministre des Affaires sociales Gatis Eglitis (Nouveau Parti conservateur).

.

Previous

Aucun “progrès significatif” dans la mise en œuvre du consensus en cinq points de l’ASEAN sur le Myanmar (PM Lee au PM Hun Sen)

La France va forcer EDF à prendre 8,4 milliards d’euros avec un plafond de facture énergétique | EDF Énergie

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.