La gangster syrienne Angela B. arrêtée à Schiphol pour terrorisme | MAINTENANT

| |

La Néerlandaise Angela B., partie pour la Syrie en 2014, a été arrêtée mardi à Schiphol. La femme de 25 ans de Soest a vraisemblablement participé à la lutte armée en Syrie, a rapporté jeudi le ministère public (OM).

La justice soupçonne la femme de participer à une organisation terroriste et de préparer des crimes terroristes.

Selon l’OM, ​​B. vit dans la zone de conflit État islamique (EI) depuis l’été 2014. En Syrie, elle a épousé un combattant portugais de l’EI et a eu deux enfants avec lui. Son mari et l’un des enfants sont décédés, selon l’OM.

Avec son fils de trois ans, la femme s’est présentée à l’ambassade des Pays-Bas à Istanbul à la fin de l’année dernière. Mardi, ils sont rentrés aux Pays-Bas accompagnés de la police militaire.

La femme est actuellement détenue. La protection de l’enfance a pris soin de son enfant.

B. se trouve dans le camp de réfugiés d’Al Hol dans le nord-est de la Syrie depuis la chute du califat de l’EI en 2019. Sa fille de trois ans est décédée dans le camp. C’était parce que la jeune fille a été touchée par des éclats d’obus pendant le vol depuis la zone de combat.

Le cabinet a déclaré qu’il ne recevait pas de visiteurs syriens depuis des années, car il était trop dangereux dans la zone de conflit. Le fait que B. fasse rapport à un poste diplomatique néerlandais a changé la donne.

.

READ  Crise Corona aux Etats-Unis: une "guerre des masques" fait rage en Géorgie
Previous

L’Irak a émis un mandat d’arrêt contre Trump contre Suleiman

Un assistant de Merkel met en garde contre un verrouillage plus long en Allemagne si les règles sont trop laxistes

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.