La France rend les masques obligatoires dans les lieux publics fermés

PARIS (Reuters) – La France va obliger les gens à porter des masques dans les magasins et autres espaces publics fermés à partir du mois prochain pour arrêter une résurgence de l’épidémie de COVID-19, a déclaré mardi le président Emmanuel Macron.

Le président français Emmanuel Macron porte un masque protecteur en partant avec son épouse Brigitte après avoir prononcé un discours aux Forces armées françaises à l’hôtel de Brienne à Paris, France, le 13 juillet 2020. REUTERS / Gonzalo Fuentes / Pool

Le virus, qui a tué plus de 30000 personnes en France, est en déclin, mais Macron a déclaré qu’il se propageait à nouveau dans certains endroits alors que la France ouvrait des plages, des bars et des restaurants après une fermeture de deux mois.

“Nous avons des signes que cela revient un peu”, a déclaré Macron lors d’une interview avec des diffuseurs français. «Face à cela, il faut anticiper et se préparer.

«Je demande à mes concitoyens de porter autant que possible des masques lorsqu’ils sont à l’extérieur, et en particulier lorsqu’ils sont dans un espace clos», a déclaré Macron.

“Nous allons nous mettre dans une position où nous pourrions, par exemple, le rendre complètement obligatoire à partir du 1er août”, a-t-il ajouté.

Aides a déclaré plus tard que Macron avait décidé le 1er août «de donner à chacun le temps de s’organiser, par exemple les magasins, et ainsi permettre une transition en douceur».

Jusqu’à présent, la France a exigé que les gens portent des couvre-visages dans les transports publics et dans les espaces publics où la distanciation sociale n’est pas possible, mais n’a pas rendu obligatoire le port de masques dans les magasins.

Macron, s’exprimant lors de la fête nationale du 14 juillet, a également déclaré qu’il souhaitait que le test COVID-19 soit accessible à tous, sans avoir à être référé par un médecin.

Le plus grand défi auquel la France sera confrontée au cours des six prochains mois est une vague de chômage attendue, les entreprises touchées par l’épidémie licenciant des travailleurs, a-t-il déclaré.

Il a également déclaré qu’il travaillait avec son gouvernement pour atténuer l’impact, en particulier sur les jeunes qui font leur entrée sur le marché du travail cet été après avoir terminé leurs études.

Reportage de Christian Lowe, écrit par Sybille de La Hamaide; Reportage supplémentaire par Elizabeth Pineau, édité par Nick Macfie

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.