nouvelles (1)

Newsletter

La Finlande, la Suède, l’Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne et le Danemark s’engagent à augmenter leur puissance éolienne

La Finlande, la Suède, l’Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne et le Danemark se sont engagés à multiplier par sept leur production d’énergie éolienne.

Cela fait partie d’une initiative visant à sevrer la région de sa dépendance au gaz naturel russe.

Le septuor s’est engagé à produire 20 gigawatts d’énergie éolienne d’ici 2030, suffisamment pour fournir de l’électricité à 20 millions de foyers.

La capacité actuelle de la région est inférieure à 3 gigawatts.

Selon ce plan, jusqu’à 1 700 nouvelles éoliennes offshore produiraient une puissance équivalente à près de 20 centrales nucléaires.

“Nous serons toujours en danger si nous dépendons des combustibles fossiles et c’est pourquoi nous devons accélérer la transition verte, l’éolien offshore, l’hydrogène vert, etc.”, a déclaré la Première ministre danoise Mette Frederiksen, lors de la conférence Baltic Sea Energy. Sommet sur la sécurité à Copenhague. “Je suis convaincu que si nous travaillons ensemble, nous pouvons atteindre ces objectifs. Mais nous devons le faire plus vite, moins cher, maintenant.”

Frederiksen était accompagné du dirigeant polonais Mateusz Morawiecki et de la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

Pour Morawiecki, la sécurité énergétique est « plus importante que la transformation énergétique ».

“Il n’y a pas de transformation énergétique sans sécurité énergétique. Pendant trop longtemps, le prix bas du gaz russe ou du gaz russe bon marché, je devrais le mettre entre guillemets, a été la valeur la plus importante pour de nombreux pays et le prix réel du gaz bon marché aujourd’hui est le sang de l’Ukraine », a déclaré Morawiecki.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT