La famille Sackler pourrait abandonner Purdue Pharma, selon une source

0
25

La source a indiqué que les Sackler ne posséderaient plus Purdue Pharma et ne débourseraient que 3 milliards de dollars, auxquels s’ajouteraient 1,5 milliard de dollars supplémentaires, en fonction de la vente de la société. Dans ce cadre, la plainte en faillite de Purdue est envisagée comme une stratégie visant à préserver la valeur de la société et à payer le plus grand nombre de règlements possible, a ajouté la source.

Purdue Pharma, qui fabrique l'OxyContin, est au centre de la crise des opioïdes en Amérique.

Hier, deux procureurs généraux des États impliqués dans les discussions ont indiqué que les négociations avec la famille Sackler avaient échoué, selon une lettre fournie à CNN par une personne connaissant les négociations.

Selon la lettre, les Sackler ont rejeté deux propositions, qui prévoyaient un versement de 4,5 milliards de dollars aux créanciers et aux États. Aucune contre-offre n'a été donnée. Les procureurs généraux du Tennessee et de Caroline du Nord écrivent également qu'ils s'attendent à ce que Purdue Pharma dépose sa demande de protection contre la faillite "de manière imminente".

Une porte-parole de Purdue a réaffirmé hier à CNN que la société souhaitait conclure un accord et qu'elle "pensait qu'un accord bénéficiant au public américain constituait un bien meilleur chemin que des années de litiges et d'appels inutiles".

Des reportages précédents du New York Times, du Washington Post et de NBC News ont annoncé que la famille Sackler renoncerait à la propriété de Purdue Pharma et paierait au moins 3 milliards de dollars de son propre argent selon les termes de la proposition de règlement.

.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.