La dette des pays en développement passe à 7,8 milliards de dollars en 2018

0
17

WASHINGTON – La dette extérieure totale des pays en développement a bondi de plus de 5%, atteignant 7 800 milliards de dollars, sous l’effet de la hausse de la dette chinoise, a annoncé la Banque mondiale dans un rapport publié mercredi.

Mais les données montrent une part croissante des pays où le fardeau de la dette augmente, selon le rapport sur les statistiques de la dette internationale.

L'appétit croissant pour la dette libellée en yuan a été à l'origine d'une hausse de 15% du niveau de la dette chinoise, ce qui a contribué à faire augmenter le total, a déclaré la Banque mondiale dans un communiqué.

Les prêts des prêteurs multilatéraux ont augmenté de 86%, mais cela est presque entièrement dû à l'aide record du Fonds monétaire international à l'Argentine en proie à la crise.

En excluant les 10 principaux emprunteurs, la dette extérieure n'a augmenté que de 4%, a déclaré la Banque mondiale.

Les emprunteurs d'Afrique subsaharienne ont vu leur dette augmenter de 8%, tandis que la moitié des pays de la région ont vu leur dette extérieure doubler au cours de la dernière décennie, indique le rapport.

"Pour se développer plus rapidement, de nombreux pays en développement ont besoin d'investissements supplémentaires répondant à leurs objectifs de développement", a déclaré le président du Groupe de la Banque mondiale, David Malpass.

Toutefois, il a souligné les préoccupations persistantes concernant des informations complètes sur le niveau et la composition de la dette.

"La transparence est un élément essentiel pour attirer plus d'investissements et construire une affectation efficace des capitaux. Ces éléments sont essentiels à notre travail pour améliorer les résultats en matière de développement", a-t-il déclaré. – AFP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.