La déchirure de chemise d'Air France: l'affaire va devant la cour d'appel de Paris - euronews

La déchirure de chemise d'Air France: l'affaire va devant la cour d'appel de Paris
 - euronews

En 2015, des images d’un aéroport de Paris ont été diffusées sur les écrans de télévision du monde entier. Deux cadres d’Air France, leurs chemises arrachées, ont été contraints d’escalader une clôture pour échapper à une foule de milliers d’employés – dont beaucoup de syndicalistes – qui étaient furieux d’un vaste plan de restructuration.

Aujourd’hui (12 mars), 12 anciens et actuels travailleurs d’Air France comparaîtront devant la Cour d’appel de Paris, accusés de violence et de vandalisme. En 2016, trois ont été condamnés à des peines de trois à quatre mois avec sursis, un quatrième a été libéré et huit autres ont été condamnés à des amendes de 500 euros.
Le nouveau procès s’ouvre dans un contexte différent. Air France a retourné ses finances et les syndicats qui ont protesté en 2015 frappent maintenant pour réclamer ce qu’ils disent être leur part du gâteau.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.