nouvelles (1)

Newsletter

La crédibilité de l’APPSC s’est à nouveau érodée ; Examen AE (civil) à refaire

[ Amar Sangno & Chukhu Indu ]

ITANAGAR, 20 septembre : L’arrestation de cinq personnes dans le cadre de l’affaire de fuite de documents d’examen d’ingénieur adjoint (civil) de la Commission de la fonction publique de l’Arunachal Pradesh (APPSC) a une fois de plus érodé la crédibilité de l’APPSC et a conduit la population de l’État à soupçonner que la commission pourrait avoir pratiqué ces examens «truqués et mis en scène» auparavant également.

Il est allégué que la pure négligence et la désinvolture des modérateurs du questionnaire se sont reflétées dans l’examen AE (électrique) qui avait eu lieu les 30 et 31 août, juste un jour après l’examen AE (civil). Les aspirants AE (électriques) ont affirmé que des questions pesant 40 points figuraient sur la première page des épreuves I et II, qui étaient exposées à tout gestionnaire ou surveillant.

Pour garantir l’équité et la confidentialité, les questions commencent idéalement à partir de la page 2 de tout questionnaire de concours.

“Normalement, sur la première page, des informations telles que des instructions, des pointeurs de modèle de question et l’heure sont données. Cependant, dans notre questionnaire (AE électrique), des questions pesant 40 points ont été posées sur la première page », a déclaré un aspirant AE (électrique) qui ne souhaitait pas être nommé.

“Qu’il s’agisse d’une négligence délibérée ou grossière de la part des modérateurs, la commission est responsable. Aucune question d’examen de concours n’est définie comme ça – mettre des questions de 40 points sur la première page, exposant la vulnérabilité des fuites de papier », a-t-il ajouté.

Il a également remis en question la manière dont chaque question objective était définie et a poursuivi en affirmant que “chaque question objective se voit attribuer 6 points, alors qu’une question objective ne comporte normalement que 1 à 3 points”.

Lorsqu’il a été contacté, le secrétaire de l’APPSC, Jayanta Kumar Ray, a déclaré que la commission vérifierait si des plaintes étaient reçues des aspirants.

Pendant ce temps, l’APPSC a annulé l’examen AE (civil) – à la fois préliminaire et principal – après que le problème de fuite de papier ait secoué la commission.

D’autres examens, tels que celui de femme médecin, vétérinaire, assistant conservateur des forêts, enseignant de troisième cycle et agent de développement laitier, ont également été annulés.

La commission a déclaré qu’une nouvelle notification pour les examens sera publiée “conformément à la notification”.

S’adressant à The Arunachal Times, Ray a informé que “l’examen sera répété au plus tôt, et tous les candidats qui se sont présentés pour les préliminaires sont également inclus pour passer l’examen”.

Au total, 4 000 candidats se seraient présentés au concours préliminaire pour 33 postes AE (civils), au cours duquel 415 candidats ont été sélectionnés pour le concours principal, qui s’est tenu les 26 et 27 août.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT