Nouvelles Du Monde

La Chine a dévoilé un terrifiant robot humanoïde ! Il gardera la station spatiale – SMARTmania.cz

La Chine a dévoilé un terrifiant robot humanoïde !  Il gardera la station spatiale – SMARTmania.cz
  • La station spatiale chinoise Tiangong accueillera bientôt Taikobot, un robot humanoïde
  • Le Taikobot mesure 1,6 mètre de haut et est alimenté uniquement par l’énergie solaire
  • Le robot peut se déplacer dans la station spatiale et manipuler des objets de base

La station spatiale chinoise Tiangong comptera bientôt un nouveau membre d’équipage, un robot humanoïde nommé Taikobot. Ce robot innovant, développé par l’Université nationale de technologie de défense de Changsha, servira d’assistant à l’équipage de la station spatiale. Grâce à des capteurs tels qu’une caméra RGB-D, un thermomètre et un lecteur RFID, il effectuera des inspections, des inventaires et une documentation autonomes.

Cette inspection approfondie permettra de détecter tout problème et d’assurer un fonctionnement optimal de la station. Pendant l’absence des astronautes, le Taikobot se transforme en administrateur autonome de la station spatiale. Il sera chargé d’entretenir, de surveiller et d’assurer le bon fonctionnement de la station. Grâce à son fonctionnement autonome et à sa fiabilité, il garantira le bon fonctionnement de la station même en l’absence d’équipage humain. Il se prépare actuellement à d’autres tests finaux avant son déploiement dans l’espace. L’énergie nécessaire à son fonctionnement proviendra exclusivement du rayonnement solaire. Grâce à cela, Taikobot pourra travailler en continu 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Le premier humanoïde dans l’espace ? Nulle part

L’environnement unique en microgravité de la station spatiale apporte des avantages significatifs au Taikobot. Grâce à lui, des structures robustes et des joints solides ne sont pas nécessaires pour le soutenir et le conduire. Cela permet l’utilisation de structures légères imprimées en 3D. Le faible poids du robot (seulement 25 kg) minimise ainsi les risques d’endommagement de la station. Des joints compacts avec une mobilité suffisante pour les opérations en apesanteur réduisent la complexité et la maintenance du robot. Enfin, la microgravité permet au Taikobot de fonctionner sans les gros et lourds moteurs électriques couramment utilisés dans les robots terrestres.

Lire aussi  Davinson Sánchez habillé en "9": c'est le plus beau but du Colombien contre Galatasaray

Avec un poids de 25 kg et une hauteur de 1,6 mètre, Taikobot démontre les technologies les plus modernes dans le domaine de la robotique. Selon l’équipe de développement, il comporte un système anthropomorphe à deux bras avec six degrés de liberté et deux mains adroites qui lui permettent d’effectuer plusieurs tâches à la fois. La portée de travail d’un bras est d’environ 0,66 mètre de l’épaule au centre de la paume.

Aspect Taikobot, configuration des articulations, les dimensions sont données en mm

Le système à deux bras couvre presque toute la zone environnante, à l’exception de quelques angles morts à l’arrière. De plus, deux articulations supplémentaires au niveau de la taille peuvent étendre considérablement la plage de travail du système à deux bras. Grâce à un ensemble de capteurs et de caméras avancés, le robot peut naviguer dans l’espace et effectuer les tâches assignées avec une précision maximale. Taikobot possède des bras innovants à 5 doigts. Chaque doigt est équipé de trois articulations contrôlées par des moteurs microélectriques dans la paume, conférant au robot une flexibilité et une précision incroyables.

La conception compacte et modulaire minimise le câblage et garantit une réponse rapide, tandis que les capteurs tactiles et les capteurs de position dans les doigts fournissent au robot des informations précieuses sur son environnement. Des moteurs microélectriques situés dans la paume de sa main fournissent jusqu’à 15 N de force au bout de son doigt, permettant au robot de manipuler des objets ordinaires dans la microgravité de la station spatiale.

Lire aussi  Altération chromosomique qui augmente le risque de spina bifida sévère

Espace de travail Taikobot

Taikobot est capable de se déplacer dans les conditions de gravité terrestre, mais il peut également fonctionner dans la microgravité à laquelle les astronautes sont confrontés dans l’espace. Ses pieds disposent d’une large zone de contact qui lui assure une stabilité sur la paroi intérieure de la station spatiale. La longueur des pieds (environ 25 cm) contribue à une stabilité encore plus grande. Grâce à la conception innovante des pieds, Taikobot peut contrôler activement l’angle de rotation pendant la marche. Le centre de gravité des forces de réaction peut être réglé dans la plage des pieds, ce qui ouvre une large gamme de possibilités de mouvement et de manipulation pour le robot en microgravité.

Le Taikobot dispose d’un total de 54 degrés de liberté, lui conférant une grande flexibilité et lui permettant d’effectuer une grande variété de tâches sur la station. Grâce au nombre élevé de degrés de liberté, Taikobot est l’un des robots humanoïdes les plus flexibles au monde

Une aide précieuse pour la station spatiale ?

Taikobot peut effectuer un certain nombre de tâches pratiques qui en font une aide précieuse pour les astronautes. Il peut gérer facilement des outils et des interfaces conçus par l’homme, qu’il s’agisse de saisir un marteau et un tournevis d’une seule main ou de soulever un colis lourd. Taikobot ne se limite pas seulement à la manipulation d’objets, mais participe également activement à la coopération avec les astronautes. Il est capable d’accompagner l’astronaute et de lui remettre certains objets, par exemple un marteau. Grâce à une détection et un suivi robustes des astronautes, Taikobot peut localiser et suivre les astronautes dans l’espace de la station spatiale, ce qui en fait une aide précieuse dans la coordination des tâches et la communication mutuelle.

Lire aussi  AMD a annoncé un événement en République tchèque : Ryzen, carte et DDR5 avec une remise allant jusqu'à 125 $. Personne ne le propose

Taikobot peut gérer divers outils

La date exacte du déploiement de Taikobot sur la station spatiale et ses tâches spécifiques après son arrivée n’ont pas encore été annoncées. Cependant, Taikobot n’est pas le premier robot humanoïde à s’aventurer dans l’espace. En 2011, la NASA a envoyé un robot appelé Robonaut-2 vers la Station spatiale internationale, qui serait le premier humanoïde dans l’espace. Taikobot et Robonaut-2 représentent tous deux des étapes pionnières dans la robotique des programmes spatiaux et ouvrent la voie à un avenir dans lequel les robots humanoïdes joueront un rôle clé dans l’exploration spatiale et faciliteront le travail des astronautes dans l’environnement inhospitalier de l’espace.

Auteur de l’article

Joseph Novak

Je suis un doctorant qui s’intéresse aux technologies appliquées aux ions, car j’ai toujours été fasciné par la science et la technologie. Je ne cesse d’être émerveillé par ce qui peut être créé grâce à la créativité et aux capacités humaines. J’aime passer mon temps libre à voyager, que ce soit à la montagne ou en ville.

2024-06-18 13:00:00
1718716856


#Chine #dévoilé #terrifiant #robot #humanoïde #gardera #station #spatiale #SMARTmania.cz

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT