Search by category:
Économie

La chaîne de pub JD Wetherspoon quitte tous les médias sociaux

JD Wetherspoon, opérateur de pub et fournisseur de petits-déjeuners toute la journée, a fermé les comptes de médias sociaux pour l’ensemble de ses 900 points de vente. La chaîne a abandonné Twitter, Facebook et Instagram, et confirmé à TechRadar que sa décision est permanente. Ses principaux comptes étaient dirigés depuis son siège social, tandis que le reste était géré par les pubs eux-mêmes. Le président Tim Martin a annoncé la décision dans une série de tweets (plus disponible), citant plusieurs raisons, y compris la nature addictive des médias sociaux et la Scandale de données Facebook . Cependant, la société affirme que sa principale raison était le climat des médias sociaux, y compris son utilisation comme une plate-forme pour la pêche à la traîne – un problème que le fondateur de Twitter Jack Dorsey est la difficulté à contrôler , et qui était Mark Zuckerberg objectif principal pour 2018 avant de devenir autrement occupé . “Nous allons à l’encontre des idées reçues selon lesquelles ces plates-formes sont une composante essentielle d’une entreprise prospère”, a déclaré M. Martin dans un communiqué de presse. “Je ne crois pas que la fermeture de ces comptes aura une incidence sur nos activités, et c’est l’opinion dominante de nos directeurs de pub. “Il devient de plus en plus évident que les gens passent trop de temps sur Twitter, Instagram et Facebook, et luttent pour contrôler la contrainte.” L’impact pourrait bien être minime. Même si «Spoons» comptait plus de 100 000 abonnés sur Facebook, plus de 44 000 sur Twitter et plus de 6 000 sur Instagram, ce chiffre est relativement bas pour une entreprise de cette taille. Facebook qui? Wetherspoon n’est pas la seule compagnie à sauter sur les médias sociaux. Elon Musk, PDG de SpaceX et Tesla, supprimé les comptes Facebook des deux entreprises après un défi sur Twitter. “Supprimer la page SpaceX sur Facebook si vous êtes l’homme?” suggéré un utilisateur après Musk répondu à un tweet en utilisant la tendance #deletefacebook tag. “Je n’avais pas réalisé qu’il y en avait une,” répondit Musk avec désinvolture. “Ça ira.” Il a ensuite supprimé les pages pour Tesla et Solar City, mais a justifié le maintien des comptes Instagram des entreprises au motif que le service appartenant à Facebook est «assez indépendant». “Je n’utilise pas [Facebook] et je ne l’ai jamais fait, alors je ne pense pas que je sois une sorte de martyr ou mes entreprises prennent un énorme coup”, at-il tweeté plus tard. “En outre, nous ne faisons pas de publicité ou ne payons pas pour les endossements, alors … ne vous souciez pas.” Pour l’instant, les conducteurs Tesla peuvent contacter l’entreprise à travers son site Internet , et les amateurs de pub peuvent encore revoir leur lager et chips sur Tripadvisor .

Post Comment