La cécité de Dieu: critique faite en 1995 à l ‘«Essai sur la cécité» de José Saramago | Livres

| |

Nous avons l’habitude de dissocier «romance» et «répétition» et l’appelons un roman Essai sur la cécité introduit une dissonance qui engendre la perplexité. Dans le cas présent, étant l’auteur dudit roman José Saramago, la perplexité ne s’installe même pas: avant que le lecteur éventuel ne tombe, dans une librairie, le titre inhabituel a déjà été bombardé de toutes sortes d’informations sur le livre et il a presque l’impression de l’avoir lu, pouvant, s’il le veut, se dispenser de le lire sans courir le risque d’avoir à s’abstenir de deviner sa valeur éventuelle.

.

Previous

Les patients atteints de stéatose hépatique sont plus exposés à l’infection au COVID-19: ÉTUDE

Une prison touristique qui a déclenché une bagarre d’avion à son arrivée à Porto Rico

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.