Nouvelles Du Monde

La Belgique perd contre la Slovaquie : le Championnat d’Europe réserve sa première grosse surprise – sport

La Belgique perd contre la Slovaquie : le Championnat d’Europe réserve sa première grosse surprise – sport

2024-06-17 21:29:04

Les supporters belges présents à Francfort n’auraient pas pu exprimer plus clairement leur adoration. “Oh, Kevin De Bruyne”, ont-ils chanté sur le chemin du stade, “Oh, Kevin De Bruyne”, ont-ils chanté peu avant le coup d’envoi du match contre la Slovaquie. Même si certains membres de la fameuse génération dorée des footballeurs belges sont désormais partis, leur meilleur joueur depuis des années est toujours là.

De Bruyne a également montré sa classe exceptionnelle lors de l’ouverture du Championnat d’Europe de Belgique, au début de son sixième tournoi majeur. Le joueur de 32 ans a vu des écarts que personne d’autre ne voit et a joué des passes que personne d’autre ne fait. Mais avec les footballeurs belges de la génération suivante, ce n’est toujours pas forcément une réussite. La Belgique a perdu 0-1 (0-1) contre les outsiders, également parce que les idées de De Bruyne manquaient de perfection. Les Belges ont raté de nombreuses occasions et deux buts supposés de l’attaquant Romelu Lukaku ont été annulés après vérification des images vidéo. C’est ainsi que le Championnat d’Europe a eu sa première grande surprise.

Cette fois, pour la première fois depuis des années, les Belges ne sont pas considérés comme des favoris plus ou moins secrets ; leur sortie de la phase de groupes de la Coupe du monde 2022 a fait trop réfléchir. Mais il y a bien sûr encore assez de footballeurs exceptionnels dans leurs rangs aux côtés de De. Bruyne, en particulier Lukaku, 31 ans. De plus, ils n’avaient pas perdu 14 fois avant les Championnats d’Europe depuis que l’ancien entraîneur de Bundesliga Domenico Tedesco a pris ses fonctions d’entraîneur en février 2023.

Lire aussi  Le Canadien Nathan Clement remporte le contre-la-montre individuel T1 aux championnats du monde de cyclisme

Tedesco compte également dans son équipe Axel Witsel, 35 ans, et Thomas Meunier, 32 ans, qui ont fait leurs preuves, mais tous deux étaient toujours absents contre la Slovaquie en raison de blessures. Les garçons devaient donc le faire aussi, au moins en partie. L’un des plus talentueux est l’ailier Jeremy Doku, 21 ans, coéquipier de De Bruyne à Manchester City.

Dès la troisième minute, il a effectué sa première course vers le but, mais aucun Slovaque n’a pu l’arrêter. Le ballon a atteint Lukaku dans la surface de réparation via De Bruyne, et cela aurait dû être le premier but des Belges. Mais l’attaquant n’a pas réussi à faire passer le ballon devant le gardien Martin Dubravka à bout portant.

Les Belges jouent souvent de manière imprécise devant dans les moments cruciaux

À la septième minute, Doku a de nouveau dribblé, mais cette fois près du corner, et sa passe ultérieure au défenseur central Wout Faes était si imprécise que le Slovaque Ivan Schranz a récupéré le ballon dans la surface de réparation belge et l’a immédiatement remis avec son talon. Koen Casteels a réussi à parer le premier tir de Juraj Kucka dans le but belge, mais il n’a eu aucune chance contre le tir ultérieur de Schranz.

Lire aussi  Courses hippiques : Sooner The Bettor offre un doublé à l’équipe Purdon-Phelan

Désormais, les Belges étaient menés, face à l’un des outsiders évidents de ce tournoi. Le Slovaque le plus connu de ce Championnat d’Europe reste probablement Marek Hamsik, même si l’ancien milieu de terrain du SSC Naples n’y est désormais qu’en tant qu’entraîneur. Le plus célèbre sur le terrain est le défenseur et capitaine du Paris Saint-Germain Milan Skriniar. Et puis ils ont un coach qui a déjà prouvé sa classe. L’Italien Francesco Calzona a également été entraîneur à Naples pendant quelques mois.

Les Belges avaient des problèmes avec l’idée de Calzona de voir son équipe défendre de manière agressive et chercher continuellement des solutions avec le ballon. Ils se sont créés des occasions, principalement initiées par De Bruyne comme à la 21e minute lorsque le milieu de terrain a récupéré le ballon en appuyant sur le gardien Dubravka, mais Leandro Trossard a tiré au-dessus du but vide. Les Belges se sont souvent montrés imprécis devant dans les moments cruciaux et se sont montrés parfois un peu prudents dans la construction du match. Et à la 40e minute, Casteels a dû empêcher le score de revenir à 0-2 en repoussant une volée de Lukas Haraslin.

Le ballon était dedans – mais le but ne comptait pas : Romelu Lukaku a marqué contre le gardien Martin Dubravka pour porter le score à 1-1, mais après un contrôle du VAR, le but a été annulé. (Photo : Swen Pförtner/dpa)

En seconde période, les signes d’une attaque belge se sont rapidement manifestés. À la 55e minute, Lukaku, qui avait auparavant chancelé dans sa finition, a marqué, mais son but a été refusé car il était juste hors-jeu après la passe décisive de la tête d’Amadou Onana.

Lire aussi  Alex Ovechkin fait l'objet d'un nouveau documentaire ESPN

Maintenant, chance après chance se succédait. Lukaku a d’abord tiré à nouveau dans le filet latéral après un centre de De Bruyne, puis Johan Bakayoko n’a pas réussi à faire entrer le ballon dans le but à quelques mètres, qui n’a été bloqué que par les défenseurs slovaques. Tedesco avait fait appel à l’ailier de 21 ans du PSV Eindhoven peu avant, à la 58e minute, pour remplacer le milieu défensif Orel Mangala. Lorsque Loïs Openda et Dodi Lukebakio sont arrivés peu avant la fin, les Belges ont vraiment assailli tout ce qu’ils avaient.

Mais les Slovaques n’ont pas cessé de riposter, et leurs supporters, venus en nombre considérable, semblaient devenir de plus en plus bruyants à mesure que durait leur avance. Ils ont finalement célébré comme s’ils avaient marqué leur propre but lorsque le supposé égaliseur a été rappelé pour la deuxième fois à la 88e minute. Openda avait joué le ballon avec sa main avant sa passe décisive. Encore une fois, le buteur aurait été Lukaku.

Les Belges peuvent bien sûr encore progresser dans le groupe avec l’Ukraine et la Roumanie, notamment dans le mode qui entraîne également les quatre meilleures équipes classées troisièmes en huitièmes de finale. Mais ils ne sont vraiment plus considérés comme des favoris.



#Belgique #perd #contre #Slovaquie #Championnat #dEurope #réserve #première #grosse #surprise #sport
1718659495

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT