nouvelles (1)

Newsletter

La banque privée JP Morgan investit dans deux fintechs suisses

ZURICH, 1er décembre (Reuters) – JP Morgan Private Bank a investi dans deux sociétés suisses de technologie financière spécialisées dans les logiciels permettant aux conseillers de personnaliser les portefeuilles de clients fortunés en Europe, au Moyen-Orient, en Amérique latine et en Asie, a-t-elle annoncé jeudi.

Elle n’a donné aucun détail financier sur ce qu’elle a qualifié d’investissement “stratégique” dans Edge Laboratories SA et Evooq SA (Evooq), qui étaient déjà partenaires.

Leur logiciel se concentre sur l’analyse des risques, la construction et l’optimisation de portefeuilles et l’offre de plateformes de conseil.

“Grâce à cet investissement, Edgelab et Evooq gagnent du capital à un stade critique de croissance pour les entreprises, ce qui contribuera à augmenter les ressources nécessaires pour fournir des produits et des initiatives de portefeuille de base”, a déclaré Cedric Ullmo, directeur général et fondateur d’Edgelab et d’Evooq, dans un communiqué.

Edgelab et Evooq, qui emploient ensemble 285 collaborateurs, travaillent pour de grandes banques, des gestionnaires de fortune et des fonds de pension.

JP Morgan Private Bank, qui gère environ 1 800 milliards de dollars, a depuis 2021 racheté les sociétés fintech OpenInvest et Global Shares et investi dans les groupes de données Kraft Analytics Group et MioTech.

Reportage d’Oliver Hirt, écrit par Michael Shields

Nos normes : Les principes de confiance de Thomson Reuters.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT