La bactérie résistante aux antibiotiques a provoqué 33 000 décès en 2015 en Europe

En 2015, près de 672 000 Européens ont été infectés par une bactérie résistante aux antibiotiques et 33 000 sont décédés.

La bactérie résistante aux antibiotiques a tué 33 000 personnes dans l'Union européenne en 2015, selon les estimations d'une équipe de chercheurs européens publiées dans The Lancet Infectious Diseases.

Les chercheurs ont mis au point un modèle de calcul des infections et des décès pour cinq types d'infections à l'aide des données du réseau européen de surveillance de la résistance aux antimicrobiens (EARS).

Pour l'année 2015, ils estiment à près de 672 000 le nombre de personnes infectées et à 33 110 le nombre de décès imputables aux bactéries multirésistantes. L'impact est "comparable à l'effet cumulatif de la grippe, de la tuberculose et du virus du SIDA" sur la même période, notent les auteurs.

LIRE AUSSI – Les bactéries résistantes vont-elles tuer près de 10 millions de personnes par an?

Infections très souvent contractées à l'hôpital

La majorité des décès surviennent chez les jeunes enfants de moins de 12 mois et de plus de 65 ans. L'impact en termes de mortalité est le plus élevé en Italie et en Grèce, l'Italie représentant à elle seule plus du tiers des décès associés aux bactéries résistantes aux antibiotiques, selon l'étude. Au cours de la période considérée, plus de 10 000 personnes sont décédées en Italie d'infections, notamment de bactéries. Escherichia coli et staphylococcus aureus.

Sur les 670 000 infections par une bactérie multirésistante estimées en 2015, près des deux tiers ont été contractés à l'hôpital, notent les chercheurs qui soulignent "l'urgence de prendre en compte la résistance aux antibiotiques comme donnée de la santé vitale des nécessité de concevoir des traitements alternatifs pour les patients souffrant d'autres maladies et vulnérables en raison de la diminution des défenses immunitaires ou de l'âge. "

Les médecins mettent régulièrement en garde contre le risque de surconsommation d'antibiotiques, qui rend les bactéries redoutables résistantes.

.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.