nouvelles (1)

Newsletter

KPA révèle que 52 enfants de Tulungagung sont infectés par le VIH/SIDA

Tulungagung (ANTARA) – La Commission du SIDA (KPA) de la régence de Tulungagung, dans l’est de Java, a révélé qu’au moins 52 enfants de la région avaient été infectés par le VIH/SIDA de leur mère.

“La majorité de ces enfants ayant le statut de PVVIH (personnes vivant avec le VIH/SIDA) ont été infectés par leur mère alors qu’ils étaient encore dans l’utérus”, a déclaré lundi le secrétaire de Tulungagung KPA, Ifada Nur Rohmania, à Tulungagung.

Depuis 2015, KPA Tulungagung a effectivement adopté le programme Prévention de la transmission mère-enfant du VIH ou PTME.

A lire aussi : KPA Tulungagung a déclaré qu’un certain nombre d’adolescents étaient infectés par le VIH / SIDA à cause des relations sexuelles gratuites

Ce programme cible les PVVIH du groupe des femmes au foyer ou des femmes, dans le but de minimiser le risque de transmission du VIH/SIDA au fœtus lorsque la victime suit un programme de grossesse.

“Le programme de PTME à Tulungagung n’existait qu’en 2015, alors que la plupart des enfants et adolescents infectés par le VIH/sida sont nés avant 2015. Cela signifie qu’il n’y a pas de programme de ce type”, a-t-il déclaré.

Il a dit que sur les 52 PVVIH du groupe d’enfants, 10 d’entre eux étaient encore des enfants, les autres étaient des adolescents.

A lire aussi : La pandémie de COVID-19, le nombre de nouveaux cas de VIH/SIDA à Tulungagung a chuté

Le nombre réel peut être supérieur aux données compilées par KPA car de nombreux cas de VIH/SIDA chez les enfants n’ont pas été signalés à KPA.

“Ce nombre est relatif. Il se pourrait que le nombre de découvertes soit faible en raison du manque de conseil”, a-t-il déclaré.

En moyenne, les enfants vivant avec le VIH obéissent à la prise d’antirétroviraux (ARV).

Pour éviter que davantage d’enfants soient infectés par le VIH/SIDA, Ifada espère que chaque femme enceinte PVVIH participera au programme PMTCT.

Il vise à réduire le nombre de charge virale Le VIH chez les femmes enceintes à un taux très faible et des programmes de grossesse sûrs.

“Lorsqu’elles mènent un programme de grossesse, les mères infectées par le VIH/SIDA doivent prendre régulièrement des médicaments ARV”, a-t-il déclaré.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT