Kim Kardashian West et d’autres célébrités vont “geler” les comptes Instagram pour protester contre Facebook

Kim Kardashian West a peut-être l’un des plus grands réseaux sociaux de la planète, mais elle a dit qu’elle ne publiera pas sur Instagram mercredi. La star de télé-réalité, qui a également déclaré qu’elle ne publierait pas sur Facebook, se joint à de nombreuses autres célébrités qui «gèlent» leurs comptes Instagram pendant un jour pour se joindre à une manifestation nationale contre Facebook.

Le “gel” de 24 heures fait partie d’une “semaine d’action” sur Instagram dirigée par la coalition Stop Hate for Profit, qui “demande à la société mère Facebook de prendre des mesures pour lutter contre le racisme, la haine et la désinformation sur ses plateformes”, selon un communiqué de presse. La coalition est dirigée par neuf grandes organisations de défense des droits civils et de défense, dont la Ligue anti-diffamation et la NAACP.

Le but de la campagne est d’appeler le géant des médias sociaux “pour son rôle dans l’incitation à la violence, la propagation du racisme et de la haine et sa contribution à la désinformation électorale”, indique le communiqué. En plus de la pause de publication, les participants ont également été invités à partager une «série de messages coordonnés» sur leurs comptes cette semaine.

“J’adore pouvoir me connecter directement avec vous via Instagram et Facebook”, Kardashian West publié sur les réseaux sociaux mardi, avec un graphique de marque Stop Hate. “Mais je ne peux pas rester silencieux pendant que ces plateformes continuent de permettre la propagation de la haine, de la propagande et de la désinformation…”

Leonardo DiCaprio, Katy Perry, Sacha Baron Cohen et d’autres ont également publié sur les réseaux sociaux pour dire qu’ils participeraient au «gel».

Le déménagement intervient quelques semaines seulement après que deux personnes aient été mortellement abattu et un autre a été blessé lors de manifestations à Kenosha, Wisconsin, suite à la fusillade de la police Jacob Blake. Kyle Rittenhouse, 17 ans, a été chargé dans le tournage.

Facebook a été critiqué pour avoir tardé à supprimer la page d’un groupe de miliciens qui aurait appelé des civils armés à entrer à Kenosha au milieu des manifestations. Le géant des médias sociaux a retiré la page après le tournage, et le PDG Mark Zuckerberg a déclaré le mois dernier il a fait une erreur en ne supprimant pas la page plus tôt.

À l’époque, Zuckerberg avait déclaré que Facebook n’avait trouvé aucune preuve que Rittenhouse était au courant de la page.

La coalition a lancé sa campagne en ligne, #StopHateforProfit, en juillet, dans le but de lutter contre «le fléau du racisme, de la haine et de la désinformation sur les réseaux sociaux». La campagne a également lancé l’appel aux entreprises mettre en pause la publicité Facebook en juillet, ce qui a conduit les grandes marques à arrêter la publicité sur la plateforme.

https://platform.twitter.com/widgets.jshttps://platform.instagram.com/en_US/embeds.js .

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.