Kery James attaque Netanyahu, Moix et Enthoven dans son nouveau clip vidéo

Le rappeur a diffusé lundi sur YouTube la vidéo de sa chanson J? Rap encore, tirée de son prochain album, qui devrait sortir le 16 novembre. A travers les paroles de sa chanson, il avertit que "les rappeurs deviennent mous", dénonçant les actions de la classe politique et la violence policière.
Kery James est l'un des rappeurs incontournables de la scène française depuis plus de dix ans. Le retour promet d’être chargé pour l’artiste avec la sortie de son nouvel album le 16 novembre, J’ai rappelé encore, et un concert au Zénith le 8 décembre. Après avoir publié le premier extrait de son septième disque il ya un mois, PDM (pour "shitty country"), il a publié lundi sur YouTube un clip de la chanson dont son nouvel album prend le nom. LIRE AUSSI – Du Dr Dre à Kery James, Charles Aznavour, rappeurs & # 39; chanteur français préféré
"Suis-je le rappeur le plus hardcore, ma voix est trop virile pour vocoder"
Kery James

Brutal, sans filtre, Kery James apparaît là le visage sérieux. Dans la vidéo de cinq minutes, réalisée par Kub & Cristo, il porte une veste en cuir noir et un sweat-shirt gris. Il marche et frappe sans arrêt dans un parking austère, tout en se poignardant dans le dos, une bouteille en verre sur la tête et des balles de fusil dans le ventre. "Suis-je le rappeur le plus hardcore, ma voix est trop virile pour le vocoder", chante Kery James. De nombreux rappeurs utilisent aujourd'hui ces synthétiseurs qui robotisent et amplifient les voix, y compris le jeune duo PNL. A 40 ans, le compositeur ne prend pas la pince à épiler avec cette nouvelle génération. "Les rappeurs sont devenus doux, j'ai durci", "le rap touche le fond, à la manière de l'école publique", "Simple, Basic, un rappeur légendaire qui se mesure aux classiques", déclare Kery James en jetant une pelle sur son "La plupart des rappeurs ont baissé leur futal. Skyrock les a mis à genoux, comme l'Occident avant Netanyahu." L'interprète n'hésite pas à comparer les pratiques du monde de la musique avec celles de la politique. Il se présente comme un artiste indépendant, qui fait "beaucoup plus de mailles (d'argent)" depuis qu'il se produit seul. "Je suis au cinéma, je suis au théâtre", Kery James profite de sa nouvelle chanson pour discuter de ses projets. Il tourne actuellement dans le département où il a grandi, son premier film, dans le Val-de-Marne. Le long métrage, réalisé avec Leila Sy et produit par Netflix, s'appellera Banlieusards. LIRE AUSSI – Kery James, le rappeur intellectuel
"Vous n'êtes pas plus crédible que la France qui menace la Russie"
Kery James

Les intellectuels, les philosophes, les médias, les politiciens se classent tous dans le rôle du rappeur de rappel, ce qui représente plus de 120 000 visionnements en seulement quatre heures. "Vous n'êtes pas plus crédible que la France qui menace la Russie", a lancé Kery James avant de s'attaquer à Emmanuel Macron: "Un pays gouverné par les banquiers, le sourire aux lèvres des locataires." Le rappeur dénonce les violences policières en citant "je suis facile à trouver (…) comme le sang d'un immigré sous la plante d'un policier". Mais aussi le système social en France, y compris le droit de grève: "Je fais cela depuis que je suis mineur. Et j'ai l'intention de durer comme une grève de cheminot." Les dernières victimes du rappeur sont Yann Moix , qui "n'est qu'un paillasson", et Raphael Enthoven, dont il "n'a pas eu la même enfance". J'y vais encore, un titre brutal qui promet un album engagé. »Suivez toute l'actualité culturelle du Figaro sur Facebook et Gazouillement. .

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.