nouvelles (1)

Newsletter

Juventus : juge d’instruction, possible bonne foi sur les plus-values ​​- Chronique

Sur la question des plus-values, la Juventus pourrait être de bonne foi. C’est ce qu’observe Ludovico Morello, le juge d’instruction du tribunal de Turin qui a rejeté le 12 octobre dernier les demandes de mesures de disqualification d’Andrea Agnelli et d’autres suspects dans l’enquête sur les comptes du club de la Juventus. À la lumière des documents disponibles à l’époque, le juge a écrit que si la Juventus se conformait vraiment à la pratique courante “il serait difficile d’émettre l’hypothèse d’une dérogation consciente, et donc finalement malveillante, aux critères de comptabilisation postale corrects”. Pour Morello, cependant, “une étude précise” est appropriée.

REPRODUCTION RÉSERVÉE © Copyright ANSA

< ![CDATA[]]>


This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT