Jean Dujardin, un macroniste au pays d'Emmaüs

CRITIQUE – L'acteur rêve d'être un startuppeur dans cette blague inégale du duo Gustave Kervern-Benoît Delépine, où Yolande Moreau joue sa soeur en charge d'une communauté Emmaüs.
Avec One People et son roi Pierre Schoeller, I Feel Good est l'autre film sur les gens de la semaine. Les sans-culottes de Kervern et Delépine sont des sans-dents, membres d'une communauté Emmaüs proche de Pau, dirigée par Monique (Yolande Moreau). Son frère Jacques (Jean Dujardin) le long de la route en peignoir blanc pour le trouver. Les villageois l'accueillent gentiment. Nous ne savons pas s'ils ont traversé la rue pour trouver du travail dans la restauration. Ils ne ressemblent pas à des réfractaires Gaulois. Ils ne gagnent pas d'argent fou. Jacques ne sait rien faire avec ses dix doigts. Mais il a un but dans la vie: devenir riche. Il a une idée de démarrage: la chirurgie esthétique à faible coût pour les pauvres. LISEZ AUSSI – Jean Dujardin prêt à tout pour devenir riche en I Feel Good Un film qui ne prend pas le temps La satire anti-Macron commence à faire des étincelles. Jean Dujardin, dans une version dégénérée de l'OSS 117, est toujours parfaitement perdant, arrogant et incompétent. Ensuite, comme parfois avec Kervern et Delépine, le sketch ne tient pas la distance d’un long métrage. La farce manque de vapeur. Le voyage en Bulgarie traîne. Mais le gag ultime est génial et vaut le déplacement seul. Nous rions encore. Le père Pierre était vraiment un homme généreux. Je me sens bien Comédie de Benoît Delépine et Gustave Kervern.
Avec: Jean Dujardin et Yolande Moreau
Durée: 1h43 ..

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.