“Je veux apporter ma mentalité de gagnant à Rome”

Après avoir atterri dans la capitale dans la matinée, Sergio Oliveira a accordé sa première interview aux Giallorossi. Voici ce que le milieu de terrain portugais nous a dit sur ses buts saisonniers et les raisons qui l’ont poussé à signer avec la Roma.

Bienvenue à Rome, Sergio. Quels sont vos sentiments en ce premier jour en tant que joueur de Giallorossi ?

“C’est fantastique d’être ici, dans ce grand club. J’ai été accueilli de la meilleure des manières et pour cela je remercie déjà tout le monde. Les sensations sont spectaculaires et j’espère pouvoir apporter ma contribution ».

Vous vouliez fortement Roma, pourquoi ?

“Parce que la Roma a toujours montré beaucoup d’intérêt à m’avoir ici, à la fois par l’entraîneur et par Tiago Pinto. Je crois que je peux aider la Roma, tout comme mes coéquipiers peuvent m’aider à grandir. Pour cette raison, je pense que la Roma est le bon club pour moi ».

Que vous a dit Tiago Pinto ?

« Il m’a dit qu’étant un joueur habitué à gagner, je devais apporter et transmettre ma mentalité de gagnant à cet environnement. Je viens d’un club, Porto, où perdre est interdit, c’est vu de manière très négative. Le but est de grandir comme mentalité et comme ambition. L’entraîneur et Tiago Pinto veulent que j’apporte cela à l’équipe, ainsi que mes qualités techniques et tactiques”.

Quelle a été l’apport de l’opportunité de travailler avec José Mourinho ? Lui as-tu déjà parlé ?

“J’ai déjà parlé à l’entraîneur, naturellement tout joueur aimerait être entraîné par lui. Cela a évidemment eu son poids dans mon choix ».

Vous arrivez à Rome en janvier, juste après le milieu du championnat, mais il reste encore beaucoup de matchs à jouer. Votre arrivée sera-t-elle importante pour aider l’équipe à atteindre les objectifs de cette saison ?

«Je viens ici pour donner un coup de main à ce club, avec les autres grands joueurs qui composent l’équipe. Au final, le but est de gagner et de contribuer à gagner, d’atteindre les objectifs en tant que groupe et en tant que collectif, pour ensuite se réjouir de ces succès et en être fiers”.

Quel genre de milieu de terrain vous définiriez-vous ?

«Je dirais que je suis un milieu de terrain intense, de box à box, qui aime donner des coups de pied au but, avec de bonnes capacités de finition dans la surface de réparation, qui aime aussi tirer des coups de pied arrêtés. Je suis un milieu de terrain qui veut se sentir utile à l’équipe ».

Vous avez fait le tour de l’Europe en tant que professionnel et maintenant votre première expérience en Italie est à venir. Qu’attendez-vous du football italien ?

« Tout d’abord, je voudrais dire que j’ai toujours voulu jouer en Serie A depuis que je suis enfant et c’est la réalisation d’un rêve. Je m’attends certainement à un championnat difficile, très compétitif, avec de belles équipes, très tactiques et physiquement intenses, avec de nombreux duels, qui demandent beaucoup de concentration. Ce sera une expérience difficile, mais très belle et stimulante ».

Vous êtes un footballeur avec une grande expérience internationale, est-ce que cela sera une caractéristique nécessaire pour aider l’équipe même lorsque vous reviendrez jouer en Conference League ?

« Il faut procéder étape par étape. Il faut d’abord penser au match de dimanche, car le prochain défi est toujours le plus important. Ensuite, sur le terrain, je suis là pour aider et partager mon expérience, ainsi que pour apprendre de mes coéquipiers. Un match à la fois, un but à la fois, progressivement ».

Quels sont vos objectifs personnels ?

“Toujours aider l’équipe et le groupe : sur le plan personnel il doit être le même que sur le plan collectif, car à travers cet objectif, des objectifs personnels peuvent aussi être atteints”.

C’est une période particulière, avec de nombreuses restrictions liées au confinement de la pandémie. L’espoir est de pouvoir vous voir disputer un olympiade complet comme cela s’est produit dans cette première partie de saison : avez-vous déjà eu l’occasion de voir de loin à quel point le soutien des supporters roms est fort ?

« Oui, j’ai déjà vu plusieurs vidéos et j’ai remarqué à quel point cet environnement est fantastique et j’ai hâte de pouvoir en faire l’expérience de première main ».

Que voulez-vous dire aux fans de la Roma ?

“Continuer comme ils le font toujours, soutenir l’équipe à tout moment, pour le meilleur ou pour le pire, surtout quand les choses tournent mal, et croire fermement que les choses s’amélioreront.”

.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT