"Je n'ai rien à remercier le gouvernement"

13 octobre 2018 20h15
|
Mis à jour le 13 octobre 2018 à 20h20

Yamile Saleh, mère de Lorent Saleh, a déclaré qu'elle n'avait rien à remercier du gouvernement de Nicolás Maduro après la libération de son fils, qui avait été envoyé en Espagne.

Il a noté que cette semaine était pleine de tristesse et de bonheur. Tout a commencé avec la mort de Fernando Albán, conseiller de la municipalité de Libertador, et a abouti à la libération de son fils.

"Je n'ai rien à remercier le gouvernement parce que mon fils n'a jamais eu à être kidnappé, car il est innocent, à cette vue, 53 audiences préliminaires différées, j'ai été kidnappé, je n'ai rien à remercier, ma gratitude est envers Dieu, envers le peuple Vénézuélien, à la communauté internationale qui m’a soutenu ", at-il déclaré dans une interview au EVTV Miami.

Il a ajouté qu'après quatre ans, il se sentait enfin un peu en paix. "Je suis heureux malgré ces quatre années, un mois et huit jours de souffrance et de torture, je suis en liberté dans un autre pays, mais libre et je vais bientôt le revoir." Aujourd'hui, ce cauchemar se ferme et nous entamons une autre étape de notre vie. vity ".

Saleh a déclaré que les pires moments de ces quatre années avaient été ses 26 mois passés au siège du Service national de renseignement bolivarien de Plaza Venezuela, connu sous le nom de La Tumba, mais il craignait également la semaine dernière. lui. ton fils.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.